NOUVELLES

L'auteure de «To Kill a Mockingbird» retire sa poursuite contre un musée

05/06/2014 11:21 EDT | Actualisé 05/08/2014 05:12 EDT

MONROEVILLE, États-Unis - L'auteure du classique «To Kill a Mockingbird» («Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur»), Harper Lee, tente encore une fois d'annuler sa poursuite contre un musée de sa ville du sud de l'Alabama.

Les avocats de l'écrivaine et du musée Monroe County Heritage ont demandé conjointement, mercredi, l'annulation de la poursuite.

Ce geste survient deux semaines après qu'un juge de la Cour fédérale eut relancé la poursuite, à la demande de l'auteure de 88 ans de Monroeville, en Alabama.

Harper Lee avait déposé la poursuite l'an dernier, accusant le petit musée de Monroeville de profiter de son travail en vendant des souvenirs et en utilisant le titre de son seul roman publié comme adresse web.

L'auteure et le musée en sont venus à une entente en février, mais l'accord n'a jamais été signé.

Les avocats des deux parties n'ont pas répondu aux messages leur demandant de commenter.

PLUS:pc