NOUVELLES

La Norvège accroît l'indemnisation de ses ex-plongeurs en haute mer

05/06/2014 12:02 EDT | Actualisé 05/08/2014 05:12 EDT

La Norvège, condamnée en décembre par la Cour européenne des droits de l'Homme, a décidé jeudi d'accroître les indemnisations accordées à ses plongeurs en haute mer qui avaient contribué à bâtir la richesse pétrolière du pays au péril de leur vie.

En commission parlementaire, les partis norvégiens ont à l'unanimité convenu de verser 2,2 millions de couronnes (270.000 euros) à chacun des 260 plongeurs "pionniers" souffrant de problèmes de santé depuis leurs travaux pour l'industrie pétrolière entre les années 1970 et 1990, ou à leur famille.

Cette somme, qui s'ajoute à d'autres indemnités passées, est supérieure au montant de 1,7 million de couronnes que l'État s'était dit prêt à payer au début du mois dans le sillage de sa condamnation à Strasbourg.

"Nous acceptons cette compensation accrue de 2,2 millions de couronnes", a réagi Henning Haug, leader de l'Association des plongeurs en mer, auprès de la radio-télévision publique NRK.

Président de la Commission parlementaire des Affaires sociales, Arve Kambe a dit espérer pouvoir "refermer un chapitre sombre de l'histoire norvégienne".

En décembre, la Cour européenne des droits de l'Homme avait donné raison à sept plongeurs --cinq Norvégiens, un Suédois et un Islandais-- qui reprochaient à l'État d'avoir failli dans sa mission de contrôle, en manquant de communiquer aux plongeurs les informations adéquates et en laissant aux sociétés parapétrolières privées le soin d'établir leurs propres tables de décompression.

Faute, à l'époque, de cadre réglementaire adapté susceptible de protéger leur santé, de nombreux plongeurs "pionniers" souffrent aujourd'hui de graves troubles pulmonaires, cérébraux ou encore auditifs, occasionnés par des accidents de décompression.

Dans les années 1970, alors que l'industrie pétrolière en était à ses balbutiements dans le pays scandinave, les plongeurs étaient chargés d'installer, de tester et de contrôler les installations sous-marines.

La Norvège a harmonisé les règles de plongée en 1991.

phy/amp/mr

PLUS:hp