NOUVELLES

Grand Prix de Montréal: «J'espère qu'on parlera du futur» - Dumontier

05/06/2014 09:25 EDT | Actualisé 05/06/2014 09:27 EDT
Getty
McLaren Mercedes driver Sergio Perez of Mexico enters the pits during practice session 3 at the Canadian Formula One Grand Prix at the Circuit Gilles Villeneuve in Montreal on June 8, 2013. AFP PHOTO/Stan HONDA (Photo credit should read STAN HONDA/AFP/Getty Images)

La fin de semaine du Grand Prix du Canada ne se résume pas aux enjeux sportifs. La course en est à la dernière année de son contrat et le promoteur François Dumontier a bon espoir qu'une annonce surviendra sous peu.

Dumontier a dû gérer deux dossiers ce printemps. D'une part, il fallait préparer la fin de semaine à venir. D'autre part, il a dû s'affairer à convaincre les gouvernements fédéral, provincial et municipal de délier les cordons de leur bourse pour donner à Bernie Ecclestone les 15 millions de dollars annuels qu'il exige, avec indexations.

« Oui, j'ai été obligé de jouer un peu sur les deux fronts. Je pense que les deux fronts sont très importants, a dit Dumontier, mercredi. J'espère qu'on aura un bon Grand Prix et qu'on aura une annonce positive à faire bientôt ».

Le promoteur a également veillé à ce que tous les opérateurs des grues affectées au transport des voitures de course bénéficient d'une formation, tel que demandé par la CSST à la suite de la mort tragique d'un commissaire de piste à la toute fin du Grand Prix en 2013.

(À partir d'un reportage de Philippe Crépeau)

INOLTRE SU HUFFPOST

Dans les tribunes du Grand Prix de Montréal