NOUVELLES

Centrafrique: les deux camps responsables de crimes de guerre, selon l'ONU

05/06/2014 01:36 EDT | Actualisé 05/08/2014 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Des preuves abondantes démontrent que les participants au conflit qui déchire la République centrafricaine ont commis des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité, mais il serait prématuré de parler de génocide ou de nettoyage ethnique, affirme un nouveau rapport des Nations unies.

Une copie préliminaire du rapport dont l'Associated Press a pu prendre connaissance jeudi ajoute que les pays voisins ont participé au conflit ou aidé les participants au conflit. Les violences sectaires sans précédent qui défèrlent sur la République centrafricaine pourraient donc découler d'un conflit international plutôt qu'interne, dit le document.

Les commentaires du rapport concernant un éventuel génocide semblent en conflit avec une évaluation précédemment réalisée par l'ONU, selon laquelle des mois de conflits entre chrétiens et musulmans ont donné lieu à des incidents de nettoyage ethnique.

Le nouveau rapport a été remis au secrétaire général Ban Ki-moon et au Conseil de sécurité.

PLUS:pc