NOUVELLES

Brésil: grève du métro à Sao Paulo et embouteillage record

05/06/2014 09:40 EDT | Actualisé 05/08/2014 05:12 EDT

La grève "illimitée" des employés du métro de Sao Paulo entamée jeudi à une semaine du Mondial provoquait à 9H30 locales (12H30 GMT) un embouteillage de 209 km, record pour cette année et troisième plus grand de l'histoire.

Selon la compagnie d'ingénierie du trafic CET, il s'agit d'un embouteillage record pour une matinée en 2014 à l'heure de pointe. La moyenne est normalement de 74 à 105 km. Il est pire que celui du 22 mai lors de la grève des bus (168 km).

"La grève est partielle, le métro a cinq lignes et trois sont partiellement paralysées", a indiqué à l'AFP une employée du métro.

"Cette grève a été annoncée, contrairement à ce qui s'est passé la semaine dernière avec la grève des bus. On a pu se préparer", a expliqué un employé de la station Bresser.

Vers 06h00 du matin à Itaquera, la station de métro du stade Itaquerao qui recevra le match inaugural de la Coupe du monde le 12 juin (Brésil-Croatie), des usagers ont cassé les grilles d'entrée de la station, selon le site de l'agence Estado de Sao Paulo.

Pour faciliter les déplacements dans la capitale économique brésilienne de 20 millions d'habitants, d'où était partie la fronde sociale historique de juin 2013, la limitation de la circulation alternée a été libérée par la mairie, augmentant le nombre de véhicules dans les rues.

La situation était aggravée par la grève de 75% des agents de la circulation.

"Je viens de Sao Bernardo dos Campos (banlieue) et maintenant je ne sais pas comment arriver à destination; je vais devoir y aller à pied ou en bus", a déclaré à l'AFP André Luiz Diaz, 19 ans.

"Je vais travailler et je suis déjà en retard; je vais devoir marcher ou prendre le bus mais je ne sais pas comment y arriver sans métro", a déploré Milene Moreira, 40 ans.

A la station Tucuruvi par exemple, la queue pour prendre le bus faisait le tour d'un pâté de maisons avec plus de 300 personnes, selon le site G1.

Le métro de Sao Paulo constitue la principale voie d'accès à l'Arena Corinthians (surnommé Itaquerao), le stade flambant neuf où sont programmés la cérémonie inaugurale et six des 64 rencontres du Mondial.

La grève, déclenchée après l'échec de négociations salariales, va affecter 4,5 millions d'usagers.

Le président du syndicat des employés du métro, Altino Melo dos Prazeres, a affirmé mercredi soir que la catégorie n'acceptait pas les 8,7% proposés par la direction et voulait au moins 10%.

La catégorie qui compte 9.700 travailleurs s'était déclarée en "état de grève" le 20 mai dernier, date à laquelle les chauffeurs de bus faisaient grève dans la ville, ce qui avait provoqué le chaos.

bur-cdo/ybl/fw

PLUS:hp