NOUVELLES

Aucun policier chinois ne patrouillera à Paris cet été (préfet de police)

05/06/2014 06:19 EDT | Actualisé 05/08/2014 05:12 EDT

Aucun policier chinois ne patrouillera cet été à Paris, un projet un temps envisagé par le ministre de l'Intérieur pour rassurer les touristes chinois, a annoncé jeudi le préfet de police de Paris, Bernard Boucault.

"Il n'y aura (...) pas de patrouilleurs chinois accueillis à Paris cet été", a déclaré le préfet, lors de la présentation du plan tourisme pour l'été 2014.

Selon lui, le projet n'a "pu être mené à son terme avant le début de la saison car il implique une expertise plus approfondie sur des questions techniques, administratives et d'organisation qui sont nouvelles pour les deux parties".

Le préfet a insisté sur le fait que ce projet envisageait l'accueil de patrouilleurs chinois, "bien évidemment pas pour exercer des compétences policières, mais pour améliorer encore l'accueil de touristes de ce pays et faciliter leurs relations avec les policiers français en cas de difficulté".

L'idée de ce projet avait été lancée au début du mois de mai par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, cité dans un article du journal chinois Le Quotidien du peuple. Il y évoquait le projet d'accueillir des policiers chinois parlant français cet été à Paris pour y effectuer des patrouilles aux côtés de leurs homologues français.

Cette mesure devait rassurer les autorités chinoises préoccupées par la recrudescence des vols visant leurs ressortissants, réputés pour se promener avec de fortes sommes d'argent liquide.

Depuis 2008, des patrouilles mixtes avec des policiers de pays de l'Union européenne (Allemagne, Portugal, Belgique, Italie, Roumanie) sont régulièrement mises en place l'été dans la capitale française, mais jamais des policiers d'un pays hors UE n'ont été autorisés à patrouiller en France.

cto-pta/pau/alc/jh

PLUS:hp