NOUVELLES

Un représentant suisse du CICR tué en Libye (source médicale)

04/06/2014 10:04 EDT | Actualisé 04/08/2014 05:12 EDT

Un représentant suisse du Comité international de la Croix-Rouge a été tué mercredi par des hommes armés qui ont intercepté sa voiture alors qu'il effectuait une mission à Syrte (500 km à l'est de Tripoli), selon un porte-parole du Croissant-Rouge libyen.

Michael Greub, 42 ans, de nationalité suisse, "a été assassiné vers midi par des hommes armés" à Syrte, a indiqué dans un communiqué le CICR.

"Le CICR condamne dans les termes les plus vigoureux cette attaque haineuse", a indiqué son directeur général, Yves Daccord, cité par le communiqué. "Michael sortait d'une réunion avec deux collègues lorsque leur véhicule a été pris pour cible par un groupe d'hommes armés. Michael a été mortellement blessé", a-t-il ajouté.

"Nous sommes atterrés et indignés", a-t-il poursuivi, précisant que la victime était un "travailleur humanitaire dévoué qui a consacré de nombreuses années de sa vie à aider les autres".

Michael Greub travaillait depuis plus de 7 ans pour le CICR et avait effectué des missions en Irak, au Soudan, au Yémen, et à Gaza. Il était en poste à Misrata depuis mars, selon le CICR qui assure une présence permanente en Libye depuis 2011 notamment pour apporter une aide aux détenus et pour rechercher des personnes disparues.

Le président de la Confédération suisse Didier Burkhalter a exprimé sa "consternation et vive émotion" après ce décès, condamnant "avec fermeté toute infraction au droit international humanitaire et aux principes humanitaires".

Un porte-parole du Croissant-Rouge libyen, Mohamed Moustafa al-Misrati, avait indiqué que le délégué avait été "assassiné alors qu'il effectuait une visite à Syrte".

Les locaux du CICR à Misrata ainsi qu'à Benghazi (est) avaient été visés en 2012 par des attaques, sans faire de victimes.

Ces attaques sont souvent attribuées à des groupes radicaux islamistes.

bra-ila-hj/sw/cbo

PLUS:hp