Un photographe amasse des fonds pour lutter contre le trafic humain après s'être fait offrir un bébé pour 50$

Publication: Mis à jour:

La vie de Tanner Wendell Stewart a complètement changé après son voyage en Bulgarie en 2012.

Le photographe de Seattle a voulu prendre une photo d'un père et de son bébé dans la rue. Voulant immortaliser ce beau moment, il demandé la permission au père, mais a été mis à part par son interprète.

«Cet homme vient de dire que tu pouvais acheter son fils pour 50$», lui a-t-il dit.

Dans la vidéo ci-dessus, Stewart parle de son implication dans la A21 Campaign, une organisation à but non lucratif visant à éradiquer le trafic humain dans le monde. Il a mis ses talents de photographe à contribution afin de créer un livre, Shoot the Skies, pour amasser des fonds.

«D'avoir vu le trafic humain au premier plan - ce n'est pas seulement une statistique, c'est maintenant le visage de ce bébé», explique Tanner Wendell Stewart.

La publication de son livre va bon train, puisqu'il a déjà amassé près de 75 000$ sur IndieGoGo. Stewart a tout quitté à Seattle pour parcourir le monde et prendre une photo par jour en 2013. Tous les profits de son livre seront versés à la A21 Campaign.

Ci-dessus, la photo du bébé que Stewart s'est fait offrir en Bulgarie, pour seulement 50$.

Aussi sur le HuffPost:

Les 20 pays les plus pauvres selon le FMI
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction