POLITIQUE

Points saillants du premier budget 2014 du gouvernement Couillard

04/06/2014 04:13 EDT | Actualisé 04/08/2014 05:12 EDT
Getty
Fleur de Lys Provincial Flag of Quebec

QUÉBEC - Voici les points saillants du premier budget du gouvernement Couillard, déposé mercredi par le ministre des Finances, Carlos Leitao:

- Le gouvernement respecte son engagement d'atteindre l'équilibre budgétaire en 2015-2016.

- En 2014-2015, le déficit dépassera de 600 millions $ l'objectif fixé par le gouvernement précédent (1,75 milliard $) pour atteindre finalement 2,35 milliards $, conséquence d'une baisse de revenus.

- La taxe sur le tabac augmente de 4 $ par cartouche de 200 cigarettes.

- La taxe sur l'alcool est revue à la hausse: 0,05 $ de plus par bouteille de bière et 0,24 $ par bouteille de vin. Par contre, au restaurant et dans les bars, la taxe sera revue à la baisse: 0,07 $ de moins la bouteille de bière et 0,92 $ la bouteille de vin.

- Le développement économique sera stimulé par une série de mesures: relance du Plan Nord et de l'industrie forestière, appui aux PME manufacturières (réduction de 8 à 4 pour cent du taux d'imposition), mise en place de la Stratégie maritime, investissement dans les infrastructures (90,3 milliards $ d'ici 10 ans). La croissance économique devrait se fixer à 1,8 pour cent en 2014 et 2 pour cent en 2015.

- Révision à la baisse de plusieurs mesures fiscales, dont la réduction de 20 pour cent des crédits d'impôts, destinées aux entreprises.

- Au total, les dépenses de l'État en 2014-2015 atteindront 74,2 milliards $.

- La croissance des dépenses des ministères est plafonnée à 1,8 pour cent en 2014-2015 et à une moyenne de 2,1 pour cent de 2015 à 2019. Québec prévient les syndicats du secteur public que les prochaines négociations salariales devront tenir compte de ces paramètres.

- Québec applique un gel global des effectifs de la fonction publique et parapublique pour les deux prochaines années.

- Le gouvernement confirme son engagement d'annuler la hausse prévue de 2 $ par jour des frais de garde, décrétée par le gouvernement Marois. Le tarif quotidien des garderies à 7 $ sera plutôt indexé à 7,30 $ le 1er octobre. On prévoit créer cette année 6300 places en garderie.

- Québec impose un régime-minceur à l'appareil de l'État: divers engagements pris par le gouvernement précédent seront réévalués, les directions régionales du ministère de l'Éducation seront abolies, les hausses de rémunération des médecins seront étalées sur plusieurs années, le programme de remboursement de la procréation assistée sera revu.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les points saillants du 1er budget Leitao