NOUVELLES

Nucléaire iranien : Washington reconnaît des avancées de Téhéran

04/06/2014 09:13 EDT | Actualisé 04/08/2014 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont reconnu mercredi des progrès de l'Iran pour faire la transparence sur son programme nucléaire, objet d'intenses négociations depuis le début de l'année.

"On ne peut pas constater que des mesures se mettent en place et dire que cela ne suffit pas. Ce sont de bonnes mesures", a déclaré à des journalistes Joseph Macmanus, l'ambassadeur américain auprès de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), en marge d'une réunion à Vienne de cette agence spécialisée de l'ONU.

L'Iran négocie avec les grandes puissances du "5+1" (Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni et Russie) un accord susceptible de rassurer durablement sur le caractère exclusivement pacifique de son programme atomique, en échange d'une levée des sanctions internationales.

Les négociations reprendront le 16 juin à Vienne, avec l'objectif, réitéré mercredi par le diplomate américain, de conclure un accord final d'ici au 20 juillet.

La République islamique discute parallèlement avec l'AIEA sur ce que les diplomates nomment "la possible dimension militaire" (PMD) du programme iranien. L'Agence réclame en particulier des explications sur des preuves "crédibles", selon elle, que l'Iran a effectué des recherches ayant visé à fabriquer la bombe atomique avant 2003, et peut-être aussi après cette date. L'Iran conteste en bloc les allégations.

Les mesures acceptées par Téhéran dans le cadre de cette deuxième série de négociations "ne sont qu'un premier pas" et le processus doit être "accéléré", a estimé M. Macmanus mercredi matin, dans un discours devant les Etats membres de l'AIEA.

cs-ssw/bds

PLUS:hp