NOUVELLES

Mondial/Préparation - Prandelli n'a "pas de doutes"

04/06/2014 05:48 EDT | Actualisé 04/08/2014 05:12 EDT

L'entraîneur de l'Italie, Cesare Prandelli, n'a "pas de doutes" sur le jeu de son équipe, notamment l'association Andrea Pirlo-Marco Verratti, malgré le nul contre le Luxembourg (1-1), mercredi à Pérouse, à dix jours de son entrée au Mondial.

QUESTION: Êtes-vous plus déçu du match de votre équipe ou du résultat?

REPONSE: "Je ne suis pas du tout déçu, il ne faut pas tant regarder le résultat que la prestation. Quand tu travailles comme nous l'avons fait ces dernières semaines, tu sais que tu peux souffrir. Et puis psychologiquement, le joueur qui part au Mondial a tendance à se gérer, nous n'avons pas été assez agressifs, nous ne sommes pas trop allés au contact. Nous n'avons pas pris de risques, à 1-0 nous pensions gérer le résultat, nous avons eu deux, trois énormes occasions de doubler la mise, puis nous avons pris ce but en contre-attaque. Et puis il faut regarder la condition physique, et la nôtre est excellente. Il nous manque encore juste le tonus".

Q: Comment jugez-vous l'association Pirlo-Verratti?

R: Pirlo et Verratti peuvent jouer ensemble. Je n'ai pas de doutes après ce match sur la façon dont nous devons jouer, nous avons essayé un système qui a fonctionné pendant une heure. Verratti est prêt, y compris mentalement, il est dans une grande condition physique. Ils ont pris Pirlo au marquage individuel, nous avons mieux joué à gauche qu'à droite, mais si nos adversaires marquent Pirlo, nous avons un autre homme! Ce match nous servait à comprendre comment trouver des espaces. Au Mondial nous ne trouverons pas d'équipes aussi repliées, mais des équipes avec de la personnalité, qui chercheront aussi à jouer. Nous rencontrerons d'autres difficultés, mais pas celles des espaces".

Q: Et Balotelli? Il a été bon passeur mais a manqué ses occasions.

R: "Mais rien n'a rien manqué dans son match, il a fait une grande prestation. Il est bien physiquement, il a donné en profondeur, il a été un point de référence. S'il jouait tout le temps comme cela... Le seul regret reste ce tir sur la barre qui aurait couronné un match très complet".

Propos recueillis en conférence de presse

eba/gv

PLUS:hp