NOUVELLES

Mondial-2014/Amical - Une Argentine en rodage bat Trinidad-et-Tobago 3 à 0

04/06/2014 09:06 EDT | Actualisé 04/08/2014 05:12 EDT

L'Argentine de Lionel Messi a logiquement dominé mercredi Trinidad-et-Tobago, en match de préparation pour le Mondial, un succès qui a tardé à se dessiner, tant les Argentins ont vendangé les occasions de but.

Sans Sergio Agüero et Gonzalo Higuain, laissés au repos, et avec le revenant Demichelis en défense central, les Argentins n'ont eu pour adversaire qu'eux-mêmes. Les Trinidadien, venus disputer un match de gala, étaient dépassés.

En première période, les Argentins ont eu une dizaine d'opportunités, mais il a fallu attendre la 45e minute pour voir Rodrigo Palacio ouvrir le score. Sur un corner de Di Maria, l'attaquant de l'Inter Palacio plaçait une tête au premier poteau.

Avec cela, le Parisien Ezequiel Lavezzi, titulaire, avait été très en vue. Il aurait pu ouvrir le score, mais soit il préférait centrer pour Palacio (5), tirait sur le petit filet (19) ou au dessus (31).

Lionel Messi, sur un contre bien mené par Di Maria, ratait le cadre après un service de Lavezzi (8) et tirait au dessus à bout portant (28). La vedette de l'Argentine donnait le tournis aux défenseurs trinidadiens qui récoltaient deux cartons jaunes. Le sélectionneur Sabella jaillissait de son banc, demandant à l'arbitre de protéger son maître à jouer.

A la 50e minute, à 20 mètres, le capitaine argentin faisait oublier son manque de réussite en tirant un coup franc magistral, qui s'écrasait sur le poteau droit. Mascherano, à l'affût du rebond, n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond des filets.

Sur le 3e but, lancé en profondeur, Palacio, excellent mercredi, driblait le gardien, glissait mais parvenait in extremis à remettre en retrait pour le vétéran Maxi Rodriguez (64), qui tirait du droit dans le but vide.

L'Albiceleste terminait en roue libre. Des tirs d'Enzo Perez et Maxi Rodriguez ne donnaient rien. Samedi, les Argentins devaient disputer leur dernier match de préparation contre la Jordanie, avant de s'envoler dimanche pour le Brésil.

ap/jr

PLUS:hp