NOUVELLES

Mondial-2014 - Thiago Silva a un objectif de buts encaissés: "Zéro"

04/06/2014 06:10 EDT | Actualisé 04/08/2014 05:12 EDT

Thiago Silva, le défenseur central et capitaine du Brésil, s'est donné comme objectif "zéro" but encaissé durant le Mondial-2014 grâce à "une équipe très bien préparée, surtout dans le secteur défensif".

Q: Comment vous sentez-vous physiquement, après avoir été ménagé pour l'amical mardi contre le Panama (4-0) ?

R: "Je me sens bien, ces jours où je suis resté à la Granja Comary (le centre d'entraînement) m'ont été très bénéfiques. Les examens avaient constaté une fatigue musculaire. Je ressentais de la fatigue, mais hier (mardi), même en faisant un type d'entraînement dont je n'avais pas l'habitude, je me suis senti très bien. Nous avons beaucoup joué cette saison et je pense que cela a fini par m'affecter. Notre gain en termes de force est déjà visible. Je suis prêt pour cet amical (vendredi contre la Serbie) et par conséquent pour l'entrée en lice contre la Croatie" (le 12 juin dans le groupe A du Mondial).

Q: Y a-t-il une certaine anxiété avant ce début dans le Mondial, qui pourrait vous perturber ?

R: "Il y a une certaine nervosité, surtout dans le premier quart d'heure, mais quand on est bien préparé, comme nous le sommes, ça ne peut pas être une excuse. Nous travaillons avec l'encadrement technique pour faire le meilleur début possible. Si nous battons la Croatie, nous aurons de grandes chances de nous qualifier pour le tour suivant".

Q: Vous êtes-vous déjà imaginé en train de lever la Coupe, au Maracana le 13 juillet ?

R: "Si je vous disais que je n'y ai pas pensé, je mentirais, bien sûr. On ne peut pas s'empêcher d'y penser, y compris parce qu'on a de bonnes chances, principalement parce qu'on joue à la maison, avec une équipe talentueuse et surtout des supporters passionnés. Ca donne motivation et confiance. La pression est très grande, mais nous devons penser au premier match, qui est le plus important".

Q: Avez-vous un objectif de buts encaissés ?

R: "Zéro. Notre défense est très solide, très forte. Je peux le dire parce que je crois en tous les joueurs du secteur défensif. Je vois une équipe très bien préparée, surtout dans le secteur défensif, alors qu'on parlait rarement de la défense dans l'équipe du Brésil. Aujourd'hui nous voulons montrer encore plus nos capacités. J'ai une confiance totale en tous et j'espère avoir raison dans ce décompte des buts (encaissés) pour qu'on puisse arriver à la finale tellement rêvée, et si Dieu le veut la gagner".

Q: Que représente pour vous le fait d'être capitaine de la Seleçao après avoir connu des moments difficiles comme la tuberculose en Russie ?

R: "C'a été un moment de grand combat, de grand sacrifice (en 2005 au Dynamo Moscou). Je suis resté six mois hospitalisé en Russie, les deux premiers sans recevoir de visite. Ces six mois ont été sans aucun doute les pires de ma vie. Aujourd'hui, quand je regarde en arrière, je vois combien j'ai été un guerrier dans cette situation. Je peux dire que je suis un champion, je suis un mec qui gagne. C'est sûr que cette Coupe du monde va encore plus illuminer ma carrière. Je sais que rien n'est impossible dans la vie".

Propos recueillis en conférence de presse

lg/ybl/jgu

PLUS:hp