NOUVELLES

Libye: le général Hifter échappe à un attentat suicide

04/06/2014 10:05 EDT | Actualisé 04/08/2014 05:12 EDT

TRIPOLI, Libye - Le général libyen derrière une vaste offensive contre les forces islamistes du pays a survécu mercredi à une attaque kamikaze lancée contre sa résidence de Benghazi, dans l'est du pays, ont indiqué des responsables militaires.

Le kamikaze a fait exploser sa voiture piégée devant la résidence du général Khalifa Hifter après avoir été intercepté par des gardes de sécurité.

La résidence du général se trouve à environ un kilomètre du centre militaire de commandement de Benghazi, dans le quartier d'al-Aybar.

Le général Hifter n'a pas été blessé par l'explosion et devrait rencontrer les médias au cours des prochaines heures.

Les responsables ont indiqué sous le couvert de l'anonymat que l'attentat a fait quatre morts, dont le kamikaze, et au moins trois blessés. Le chef d'état-major de l'armée de l'air libyenne, le général Saqr al-Garoushi, a subi des blessures mineures et a été transporté vers l'hôpital de Benghazi.

L'attentat n'a pas été revendiqué dans l'immédiat mais ressemble à ceux perpétrés par les militants islamistes que le général Hifter a promis d'éradiquer lors du lancement de son offensive, le mois dernier.

Le général Hifter est un ancien chef d'état-major sous le régime de Mouammar Kadhafi. Plusieurs unités de l'armée se sont ralliées à lui, en plus de nombreux politiciens, diplomates et leaders tribaux.

Le général Hifter prétend contrôler 75 pour cent de Benghazi, la deuxième plus grande ville de Libye. Il prétend également que des islamistes modérés désertent leurs milices pour rejoindre ses forces.

PLUS:pc