NOUVELLES

Les États-Unis se réchauffent le plus au nord-est et au sud-ouest

04/06/2014 02:00 EDT | Actualisé 04/08/2014 05:12 EDT

WASHINGTON - Les États-Unis se réchauffent le plus rapidement dans deux coins, le nord-est et le sud-ouest, démontrent une analyse des données météorologiques fédérales.

Les États du nord-est — le Maine et le Vermont en tête — se sont réchauffés d'environ 1,5 degré Celsius au cours des 30 dernières années. En revanche, les mois les plus chauds sont plus chauds que jamais dans le sud-ouest. Le Nouveau-Mexique est ainsi plus chaud de 2,5 degrés Celsius depuis 1984, et le Texas de 2 degrés Celsius.

Dans l'ensemble, la température moyenne des États-Unis contigus est en hausse de 0,5 degré Celsius, tandis qu'il fait environ un degré Celsius de plus l'été.

Le Dakota du Nord est le seul des 48 États contigus à s'être légèrement rafraîchi depuis 30 ans. Dix États — le Maine, le Vermont, le New Jersey, le Massachusetts, le New Hampshire, le Rhode Island, le Delaware, le Nouveau-Mexique, le Connecticut et New York — ont pris au moins un degré Celsius pendant cette période.

Les régions qui se sont le plus réchauffées sont la vallée du Saint-Laurent, dans l'État de New York, le nord-est du Vermont, le nord du Maine, les plaines du nord-est du Nouveau-Mexique et l'ouest du Vermont. Elles sont toutes plus chaudes d'au moins 1,5 degré Celsius.

Le mercure du nord-est américain est gonflé par des hivers plus doux, par les accumulations plus modestes de neige et par les eaux plus chaudes de l'Atlantique.

PLUS:pc