NOUVELLES

La facture du projet Sunrise de Husky Energy est plus élevée que prévu

04/06/2014 03:37 EDT | Actualisé 04/08/2014 05:12 EDT

CALGARY - Husky Energy (TSX:HSE) affirme que la facture de la première phase de son projet de sables bitumineux Sunrise, dans le nord de l'Alberta, est en hausse, les coûts de son usine centrale étant plus élevés que prévu.

Lors d'une rencontre avec des investisseurs, mercredi, des dirigeants de la société énergétique de Calgary n'ont donné aucun détail quant à la façon dont les coûts pourraient continuer d'augmenter, leur estimation finale n'ayant pas été complétée.

La première phase de Sunrise devait coûter 2,7 milliards $, selon la plus récente projection. Son lancement est toujours prévu pour la deuxième moitié de cette année.

Le directeur de l'exploitation de Husky, Rob Peabody, a dit s'attendre à ce que le coût final soit connu lors des mois à venir.

La construction de l'usine centrale est complétée dans une proportion de 80 pour cent, et Husky travaille de concert avec son maître d'oeuvre afin de s'assurer que les dépenses n'augmenteront pas d'ici la fin des travaux, a affirmé M. Peabody.

La première phase doit permettre la production de 60 000 barils de pétrole par jour.

À la Bourse de Toronto, mercredi, les actions de Husky Energy ont clôturé à 36,46 $, en baisse de 3 cents par rapport à leur précédent cours de fermeture.

PLUS:pc