NOUVELLES

Halep et Petkovic s'affronteront en demi-finale des Internationaux de France

04/06/2014 12:59 EDT | Actualisé 04/08/2014 05:12 EDT

PARIS - La quatrième tête de série du tournoi, Simona Halep, a atteint le carré d'as féminin aux Internationaux de tennis de France, en défaisant la championne de 2009 Svetlana Kuznetsova 6-2, 6-2, mercredi.

«Vous pouvez chercher des excuses ou peu importe, j'estime que la clé a été que Simona était à son mieux, a tranché Kuznetsova. Mes déplacements n'étaient pas au point et mes coups pas très bons.»

Halep, joueuse la mieux classée encore en lice, avait été éliminée en quart de finale des Internationaux d'Australie en janvier. C'était jusque-là son meilleur parcours dans un tournoi majeur.

La Roumaine a réalisé une fulgurante ascension au classement mondial au cours de la dernière année. Dans les 13 derniers mois, elle a remporté sept titres. Seules Serena Williams a fait mieux qu'elle. Mais Halep est la seule qui a gagné sur toutes les surfaces au cours de cette période.

En demi-finale, Halep affrontera l'Allemande Andrea Petkovic, 28e tête de série.

Petkovic a mérité sa place pour la première fois en demi-finale d'un tournoi majeur, en liquidant l'Italienne Sara Errani 6-2, 6-2.

«Je dois admettre que j'étais réellement dans ma zone aujourd'hui. Je n'ai pas réfléchi du tout, a affirmé Petkovic. J'étais concentrée sur ce que je devais faire.»

Petkovic a eu un peu de difficulté au service, étant victime d'un bris à la première partie de chacun des sets. Mais elle a multiplié d'excellents coups en fond de terrain qui ont flirté avec les lignes de jeu.

«J'avais un très bon plan de mon entraîneur. Il n'a pas fonctionné au début, je n'étais pas paniquée, mais disons un peu préoccupée, a-t-elle relaté. J'ai été chanceuse de commencer à mieux jouer et de placer la balle davantage en jeu.»

Petkovic montrait un dossier de 0-3 en quart de finale d'un tournoi du grand chelem, ayant perdu à ce stade du tournoi en Australie, à Roland Garros et aux Internationaux des États-Unis en 2011.

Son classement mondial a culbuté par après, diminuant jusqu'au 177e rang l'an dernier, en raison d'une blessure au genou droit.

Errani avait été finaliste à Roland Garros en 2012, s'inclinant face à Maria Sharapova. L'an dernier, la 10e tête de série cette année avait atteint les demi-finales, avant de perdre devant l'éventuelle championne Serena Williams.

«Je suis vidée. Je n'avais aucune énergie. Je n'étais pas là psychologiquement, a commenté Errani. Je ne sais pas pourquoi j'étais morte de la sorte. Je n'avais aucune force dans les jambes.»

PLUS:pc