POLITIQUE

Le juge Gascon à la Cour suprême: Ottawa dit avoir consulté Québec avant d'en faire l'annonce

04/06/2014 01:28 EDT | Actualisé 04/06/2014 01:28 EDT
CP

Le ministre de la Justice Peter MacKay dit avoir appelé son homologue québécoise Stéphanie Vallée avant d'annoncer la nomination du juge Gascon à la Cour suprême du Canada.

«On a consulté la province de Québec, en particulier la ministre Vallée. Elle a donné une liste de personnes, et on avait une liste similaire», a-t-il déclaré en scrum mercredi matin, précisant qu'il avait apprécié les échanges qu'il a eus avec la ministre québécoise.

Cette dernière, qui refusait de confirmer si le juge Gascon était l'un de ses choix mardi, l'a qualifié d'«éminent juriste» quelques minutes à peine après la nomination et s'est dit très heureuse de voir que le Québec avait son troisième juge.

Quant au juge Lebel, qui a déjà annoncé sa retraite, Peter MacKay dit ne pas encore avoir pris de mesures pour remplacer le Québécois. «C'est clair que dans ce processus, il était nécessaire de trouver une decision très rapide apres la décision de la Cour suprême au sujet de monsieur Nadon. Donc on a examiné les décisions futures... On n'a pas décidé encore», a ajouté Peter MacKay.

La paix est-elle revenue entre la Cour suprême et le gouvernement Harper? «Je pense qu'il y aura toujours de saines tensions entre la branche exécutive du Parlement et la Cour. Il n'y a rien de nouveau.»

Avec les informations d'Althia Raj, du Huffington Post Canada.

INOLTRE SU HUFFPOST

Cour Suprême 5, Harper 0