NOUVELLES

Barack Obama a rencontré le président ukrainien élu, Petro Porochenko

04/06/2014 05:36 EDT | Actualisé 04/08/2014 05:12 EDT

VARSOVIE, Pologne - Le président américain Barack Obama a demandé mercredi à l'Ukraine de s'inspirer de 25 ans de démocratie polonaise, tout en prévenant la Russie que le monde libre est uni face aux «tactiques sombres» utilisées pour porter atteinte à la souveraineté ukrainienne.

«Nous sommes solidaires car nous croyons que les peuples et les nations ont le droit de déterminer leur propre destin — et cela inclut le peuple de l'Ukraine», a lancé M. Obama à une foule de 6000 personnes rassemblée devant le château royal de Varsovie, un symbole de l'indépendance polonaise.

«Nos nations libres seront solidaires pour assurer que toute autre provocation russe n'engendrera qu'encore davantage d'isolation et de coûts pour la Russie, a dit le président américain. Parce qu'après avoir tant investi pour rassembler l'Europe, comment pourrions-nous tolérer que les tactiques sombres du 20e siècle définissent ce nouveau siècle?»

M. Obama a fait cette déclaration après avoir annoncé une nouvelle aide américaine aux forces armées ukrainiennes, qui recevront notamment des gilets pare-balles et des lunettes de vision nocturne.

«Les grandes nations ne doivent pas pouvoir intimider les petites, ou imposer leur volonté à la pointe du fusil ou avec des hommes masqués qui s'emparent d'édifices, a-t-il dit. Et une signature ne peut jamais justifier le vol de la terre d'un voisin. Donc nous n'accepterons pas l'occupation russe de la Crimée ou son viol de la souveraineté ukrainienne.»

Le chef de la Maison Blanche a également rencontré le président nouvellement élu de l'Ukraine, Petro Porochenko. Il s'agissait des premiers entretiens privés entre les deux chefs de gouvernement.

Selon le président Obama, les Ukrainiens ont fait le choix du rejet de la violence et de la corruption et ont embrassé la démocratie lors des dernières élections présidentielles. Il a aussi salué les efforts du président-élu Porochenko, qui visent à ramener la paix dans l'est de son pays où sévissent des forces pro-russes.

Barack Obama a invité tous les pays du monde à offrir leur appui à M. Porochenko et à son gouvernement, notamment en contribuant à la formation des militaires ukrainiens.

Pour sa part, le président ukrainien élu a remercié les États-Unis pour leur appui à l'Ukraine. Il a ajouté que les prochains mois seront cruciaux pour le maintien de la paix dans son pays.

Une rencontre des pays membres du G7 doit débuter mercredi soir à Bruxelles. Cette rencontre devait tout d'abord avoir lieu à Sotchi en présence du président russe Vladimir Poutine. La Russie a maintenant été exclue de ce sommet, mais les leaders du Royaume-Uni, de la France et de l'Allemagne doivent rencontrer M. Poutine au cours des prochains jours.

Aucune rencontre n'est prévue entre MM. Obama et Poutine, mais le président américain s'attend à croiser son homologue russe vendredi en France, lors des cérémonies entourant le 70e anniversaire du débarquement de Normandie.

PLUS:pc