NOUVELLES

Vancouver est la capitale canadienne de l'embouteillage

03/06/2014 08:52 EDT | Actualisé 03/08/2014 05:12 EDT
Radio-Canada

Une étude menée au Canada par la firme néerlandaise TomTom révèle que Vancouver est la ville canadienne souffrant le plus de la congestion routière, car le conducteur moyen qui emprunte un trajet quotidien d'environ 30 minutes y subit annuellement 87 heures de retard.

Les données sur le trafic compilées par TomTom montrent que les embouteillages sur les routes secondaires sont pires que sur les voies principales, et que les travailleurs canadiens qui se rendent au boulot passent en moyenne l'équivalent de huit jours de travail par année à attendre dans le trafic.

L'étude constate que cette situation crée de nouvelles difficultés pour les autorités locales, qui sont à la recherche de solutions pour faire face au problème des embouteillages qui va en s'aggravant.

Harold Goddjin, directeur général de TomTom, croit que les solutions traditionnelles aux embouteillages, telles que la construction de nouvelles routes ou l'élargissement de voies existantes, ne sont plus assez efficaces.

Il ajoute cependant que de l'information sur le trafic en temps réel peut aider les conducteurs à trouver le raccourci le plus court pour arriver à destination, en plus d'aider les différents gouvernements à prendre des décisions plus réfléchies afin d'améliorer la gestion du trafic pour les villes.

Au classement des villes canadiennes dont le réseau routier est le plus congestionné suivent après Vancouver :

  • Toronto
  • Ottawa
  • Montréal
  • Calgary
  • Québec
  • Edmonton.

 

INOLTRE SU HUFFPOST

Les villes où il y a le pire trafic...