NOUVELLES

Une cinquantaine de cyclistes français et allemands relient Dachau à Oradour

03/06/2014 01:08 EDT | Actualisé 03/08/2014 05:12 EDT

Une cinquantaine de cyclistes français et allemands ont franchi mardi le Rhin, dans le cadre d'une randonnée de 1.150 km reliant Dachau en Allemagne à Oradour-sur-Glane, dans le sud-ouest de la France, pour commémorer le 70e anniversaire du massacre commis par des soldats allemands.

Il s'agit avec cette randonnée de faire "un lien" entre Dachau, où a été créé en 1933 le premier camp de concentration nazi et qui "représente le début de l'horreur du IIIe Reich, et Oradour, qui incarne l'aboutissement de cette catastrophe", a expliqué Wolfgang Moll, conseiller municipal de Dachau et président de l'un des clubs cyclistes locaux.

Il s'agit "par le sport de symboliser l'amitié et la réconciliation" entre les Français et les Allemands, a expliqué Marcel Brissaud, membre du bureau de l'association des familles de victimes d'Oradour-sur-Glane et président du club cycliste de la commune martyre.

A l'occasion de leur passage sur la passerelle reliant la ville allemande de Kehl à celle de Strasbourg, les deux hommes ont cadenassé à la rambarde une plaque marquant leur passage au dessus des eaux du fleuve-frontière.

Le 10 juin 1944, 642 hommes, femmes et enfants ont été méthodiquement massacrés à Oradour-sur-Glane. Il s'agit du pire massacre de civils commis en France par les troupes allemandes.

yo/etb/thm/bir

PLUS:hp