NOUVELLES

Pakistan: le premier parti de Karachi appelle au calme après l'arrestation de son chef

03/06/2014 07:36 EDT | Actualisé 03/08/2014 05:12 EDT

Le premier parti de la métropole pakistanaise Karachi a appelé au calme mardi après l'arrestation à Londres de son chef Altaf Hussain qui a donné lieu à des scènes de violence dans la ville.

"Nous demandons à tous nos partisans de rester pacifiques, calmes et unis", a déclaré à l'AFP Khawaja Izhar ul Hassan, un haut responsable du parti, le Muttahida Qaumi Movement (MQM).

La police de Londres a arrêté mardi le chef de cette formation qui contrôle d'une main de fer la majeure partie de Karachi, pour son implication présumée dans des détournements de fonds, selon des sources concordantes.

Dès cette annonce, relayée en flash par les chaînes d'information pakistanaises, des familles ont accouru dans les épiceries pour faire le plein de denrées alimentaires craignant que la métropole soit paralysée pendant plusieurs jours, ou qu'elle s'enfonce davantage dans la violence.

Des inconnus ont aussi incendié au moins six autobus, une voiture et cinq rickshaws dans différents secteurs de la ville, ont déclaré à l'AFP des sources sécuritaires locales.

Le Royaume-Uni a aussitôt annoncé la fermeture "temporaire" de son consulat à Karachi, métropole de 20 millions d'habitants, où la police locale étaient en état d'alerte, a indiqué un porte-parole à l'AFP.

"Nous avons resserré la sécurité autour des consulats, en particulier celui de la Grande-Bretagne", a déclaré le chef de la police de Karachi, Ghulam Qadir Thebo.

gl/pt

PLUS:hp