NOUVELLES

L'inflation a chuté davantage que prévu dans la zone euro au mois de mai

03/06/2014 01:37 EDT | Actualisé 03/08/2014 05:12 EDT

FRANCFORT - L'inflation a chuté davantage que prévu dans la zone euro en mai, à 0,5 pour cent, exerçant une pression supplémentaire sur la Banque centrale européenne (BCE) pour qu'elle agisse afin de soutenir la faible reprise économique.

La donnée rendue publique mardi par l'agence de la statistique de l'Union européenne est inférieure au résultat de 0,7 pour cent du mois d'avril et à la prévision de 0,6 pour cent faite par les analystes.

L'inflation est peu élevée depuis plusieurs mois, accroissant les craintes que la zone euro, qui compte 18 pays, se retrouve en situation de déflation — soit une baisse soutenue des prix à la consommation qui étouffe la croissance tandis que les consommateurs retardent leurs achats dans l'espoir de profiter d'aubaines, pendant que les entreprises reportent à plus tard leurs investissements.

Même une inflation à peine faible peut retenir l'économie si elle perdure. Il devient alors plus difficile pour les sociétés et gouvernements endettés de réduire leurs dettes, et pour les pays plus faibles, comme la Grèce et le Portugal, de devenir plus concurrentiels par rapport à leurs partenaires plus solides comme l'Allemagne.

La BCE a dit être mécontente du niveau actuel d'inflation, qui est inférieur à la cible visée d'un peu moins de deux pour cent. Les analystes s'attendent à ce que la banque centrale réduise ses taux d'intérêt et adopte de nouvelles mesures économiques lors de sa prochaine réunion mensuelle, jeudi.

PLUS:pc