NOUVELLES

L'Espagne adoptera une loi d'urgence pour l'abdication du roi Juan Carlos

03/06/2014 11:23 EDT | Actualisé 03/08/2014 05:12 EDT

MADRID - Le gouvernement du premier ministre espagnol Mariano Rajoy a approuvé mardi un projet de loi d'urgence permettant au roi Juan Carlos d'abdiquer en faveur de son fils, le prince héritier Felipe.

Ce projet de loi aura maintenant droit à un traitement accéléré au Parlement espagnol, où M. Rajoy dispose d'une majorité confortable. L'opposition socialiste est elle aussi favorable au projet de loi.

Le président de la chambre basse du Parlement, Jesus Posada, a prédit que la loi entrera en vigueur d'ici au 18 juin, ce qui signifie que Felipe sera proclamé roi devant les parlementaires peu de temps après.

Le roi de 76 ans et son fils de 46 ans ont assisté mardi à une parade militaire. Le roi a paru frêle et affaibli quand il est descendu de sa voiture pour se rendre à une estrade d'où les deux hommes ont observé le défilé. Des badauds ont crié «Longue vie au roi!» et «Longue vie au prince!».

Juan Carlos est roi depuis 39 ans et il était perçu comme un héros par plusieurs pour avoir guidé les transformations démocratique et économique de l'Espagne. Il a annoncé son abdication lundi en disant vouloir faire place à du sang neuf et en déclarant que son fils est prêt à monter sur le trône.

Il a toutefois été touché par plusieurs problèmes de santé au cours des dernières années.

Le roi a aussi été éclaboussé par plusieurs scandales, dont des parties de chasse en Afrique alors que l'Espagne traversait une grave crise socio-économique. Son image a aussi été ternie par une affaire de fraude dans laquelle aurait trempé son beau-fils, Inaki Urdangarin, le mari de sa fille, la princesse Cristina.

PLUS:pc