NOUVELLES

Le TSX avance avec les espoirs de nouvelles mesures de relance dans la zone euro

03/06/2014 05:24 EDT | Actualisé 03/08/2014 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en hausse mardi, la publication de données témoignant d'une faible inflation dans la zone euro ayant fait grimper l'espoir de voir la Banque centrale européenne annoncer des mesures pour appuyer une fragile reprise économique.

L'indice composé S&P/TSX a progressé de 53,93 points pour terminer la séance à 14 734,69 points, grâce à une forte croissance des secteurs de la finance et de l'énergie.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,1 cent US à 91,66 cents US à la veille de la nouvelle annonce de la Banque du Canada au sujet de son taux d'intérêt directeur.

L'agence statistique de l'Union européenne a indiqué que l'inflation s'était établie à 0,5 pour cent le mois dernier dans la zone euro, en baisse par rapport à celle de 0,7 pour cent du mois d'avril. Les économistes visaient plutôt une inflation de 0,6 pour cent.

Aux yeux de certains observateurs, ces données font planer la menace de la déflation, soit une baisse soutenue des prix à la consommation qui étoufferait la croissance puisqu'elle encouragerait les consommateurs à reporter leurs achats et les entreprises à reporter leurs investissements. Mais ce rapport permet d'espérer que la Banque centrale européenne annoncera de nouvelles mesures de relance économique dans le cadre de sa prochaine annonce sur les taux d'intérêt, prévue jeudi.

Les investisseurs ont en outre tenu compte des résultats financiers de la Compagnie de la Baie d'Hudson (TSX:HBC), qui se sont traduits par un bénéfice au premier trimestre, contrairement à l'an dernier.

La Baie d'Hudson a affiché un bénéfice de 176 millions $, soit 97 cents par action, pour son premier trimestre, comparativement à une perte de 22 millions $, ou 19 cents par action, pour la même période en 2013. Les ventes du détaillant sont passées de 884 millions $ l'an dernier à 1,85 milliard $ au plus récent trimestre, tandis que les ventes de ses magasins ouverts depuis au moins un an ont grimpé de 2,8 pour cent. L'action de HBC a reculé de 2 cents à 17,25 $.

Les principaux marchés boursiers américains ont clôturé dans le rouge malgré la publication d'un rapport faisait état d'une hausse de 0,7 pour cent des commandes aux usines américaines en avril, ce qui était supérieur à la croissance de 0,6 pour cent attendue par les économistes.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a échappé 21,29 points à 16 722,34 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a glissé de 0,73 point à 1924,24 points et que l'indice composé du Nasdaq a effacé 3,12 points à 4234,08 points.

Sur le TSX, le secteur de l'énergie a gagné 0,65 pour cent tandis que le cours du pétrole brut a avancé de 19 cents US à 102,66 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

Le secteur de la finance a progressé de 0,5 pour cent.

Le groupe des actions des sociétés aurifères a pris environ 0,3 pour cent, le cours du lingot d'or s'étant adjugé 50 cents US à 1244,50 $ US l'once à New York.

Le secteur des métaux de base a réalisé la plus importante perte, avec un recul de 0,22 pour cent. Le cours du cuivre a cédé 3 cents US à 3,14 $ US la livre à New York.

PLUS:pc