NOUVELLES

Le soldat Bergdahl fait des progrès, selon ses médecins

03/06/2014 01:09 EDT | Actualisé 03/08/2014 05:12 EDT

L'état de santé du soldat américain, Bowe Bergdahl, libéré en Afghanistan après cinq ans de captivité entre les mains des talibans, s'améliore, il continue de faire des progrès, a annoncé mardi le centre médical militaire américain de Landstuhl (Allemagne).

"Le sergent Bowe Bergdahl continue de faire des progrès", a annoncé dans un communiqué le centre situé dans le sud-ouest de l'Allemagne où il a été accueilli dimanche matin.

Il "est dans un état stationnaire et reçoit des soins par un personnel spécialisé", selon ses médecins alors que la polémique enfle aux Etats-Unis, certains frères d'armes l'accusant de désertion et réclamant des sanctions.

Le communiqué ajoute qu'aucun détail ne peut être livré en raison du secret médical.

"L'objectif est de le restituer à sa famille et de le réintégrer dans la société quand il sera sur la voie d'un rétablissement complet", poursuit le centre militaire.

Sans pouvoir fournir de date, le centre de Landstuhl précise qu'il sera transféré dans le centre médical militaire de San Antonio, au Texas.

Bowe Bergdahl, le seul soldat américain qui était détenu par les talibans, a été libéré samedi après cinq ans de captivité aux termes d'un accord pour élargir en échange cinq cadres talibans détenus à Guantanamo (Cuba).

Le retour de ce militaire de 28 ans a provoqué un malaise dans son pays sur les conditions de sa capture le 30 juin 2009 près de sa base en Afghanistan, certains l'accusant d'avoir voulu déserter.

Le centre médical de Landstuhl est le plus grand hôpital militaire américain hors des États-Unis, et soigne notamment les soldats blessés en Afghanistan et en Irak. Il est situé près de la base aérienne de Ramstein, quartier général de l'Armée de l'air américaine en Europe.

yap/hap/sym

PLUS:hp