NOUVELLES

LE MONDE EN BREF DU MERCREDI 4 JUIN

03/06/2014 11:00 EDT | Actualisé 03/08/2014 05:12 EDT

Voici le Monde en bref du mercredi 4 juin à 03H00 GMT:

VARSOVIE - Le président Barack Obama doit rencontrer mercredi à Varsovie le président élu ukrainien pro-occidental Petro Porochenko, qui effectue à Varsovie son premier déplacement à l'étranger depuis son élection le 25 mai, alors que les violences se poursuivent en Ukraine.

En signe de soutien fort au nouveau régime à Kiev, une aide militaire américaine à l'Ukraine pourrait être évoquée lors de la rencontre des deux dirigeants.

VARSOVIE - Le président Barack Obama a proposé mardi à Varsovie un plan de sécurité d'un milliard de dollars pour rassurer ses alliés d'Europe de l'Est, inquiets de l'attitude de Moscou en Ukraine où l'armée a intensifié son offensive contre les séparatistes prorusses.

Cette "initiative pour rassurer l'Europe", qui doit encore être approuvée par le Congrès, prévoit le déploiement de nouvelles forces américaines, terrestres, aériennes et navales, en Europe de l'Est. Elle s'adresse aussi à des pays non membres de l'Otan, tels que l'Ukraine, la Géorgie et la Moldavie, pour leur permettre de coopérer avec les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux et renforcer leur propre défense.

DAMAS - Les Syriens ont voté mardi, sur fond de bombardements et de combats, pour une présidentielle controversée qui doit maintenir au pouvoir Bachar al-Assad dans un pays ravagé par trois ans de guerre.

Cette élection, qui s'est achevée à minuit (21H00 GMT), a été qualifiée de "honte" par les Etats-Unis et de "farce" par l'opposition, l'Otan assurant que ses résultats ne seraient "pas reconnus". Le dépouillement des voix a commencé immédiatement et les résultats seront annoncés jeudi.

LE CAIRE - L'ex-chef de l'armée égyptienne Abdel Fattah al-Sissi a été proclamé officiellement président mardi, avec 96,9% des suffrages, onze mois après avoir destitué l'islamiste Mohamed Morsi et réduit à néant toute opposition.

M. Sissi a recueilli 23,780 millions de suffrages (sur quelque 54 millions d'électeurs inscrits) contre 757.511 pour son unique rival, le leader de la gauche Hamdeen Sabbahi, selon la commission qui a fait état d'un taux de participation de 47,45%.

Dans un discours télévisé après l'annonce de sa victoire, le maréchal Sissi a appelé les Egyptiens à oeuvrer pour restaurer "la liberté" et la "justice sociale".

RYAD - Le roi Abdallah d'Arabie saoudite, dont le pays est l'un des principaux soutiens de M. Sissi, a été le premier chef d'Etat étranger à saluer la victoire "historique" de l'ex chef de l'armée, et proposé la tenue d'une conférence des donateurs pour aider l'économie de ce pays, très affectée par trois années d'instabilité politique.

PARIS - La justice française a prolongé mardi la garde à vue du responsable présumé de la tuerie du Musée juif de Bruxelles, le Français Mehdi Nemmouche, en attente d'extradition vers la Belgique.

Selon toute vraisemblance, il sera placé mercredi en détention, sous écrou extraditionnel, le temps de la procédure dont la durée dépendra notamment de l'accord de Mehdi Nemmouche pour être extradé vers la Belgique. Un accord qu'il prévoit jusqu'à présent de donner, a indiqué mardi son avocat.

PEKIN - Les autorités chinoises ont renforcé la censure et la répression à l'occasion du 25e anniversaire de l'écrasement du mouvement de Tiananmen.

Le régime communiste emploie les grands moyens pour empêcher toute allusion au Printemps de Pékin, auquel son armée mit fin de façon sanglante le 4 juin 1989.

Le moteur de recherche de Google était inutilisable. Sur Sina Weibo, le principal service de microblogs de la Chine, le mot même de "Tiananmen" était censuré mardi, aux côtés d'expressions traditionnellement bloquées comme "4 juin".

WASHINGTON - Les Etats-Unis ont demandé mardi à la Chine de libérer tous les militants qu'elle a emprisonnés récemment à l'approche du 25e anniversaire de l'écrasement du mouvement de Tiananmen.

JERUSALEM - Israël, isolé et pointé du doigt par Washington pour avoir fait échouer les négociations de paix, s'estime "trahi" par la décision de la diplomatie américaine de reconnaître le nouveau gouvernement palestinien soutenu par le Hamas.

"Je ne comprend pas le message américain", a déploré le ministre chargé du Renseignement, Youval Steinitz. "C'est un gouvernement du Hamas, un gouvernement terroriste", a martelé M. Steinitz, un proche du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

TRIPOLI - La crise gouvernementale en Libye sera bientôt résolue, a assuré le Premier ministre sortant, Abdallah al-Theni, qui se dispute la légitimité du pouvoir avec son successeur Ahmed Miitig alors que le pays sombre dans la violence et le chaos.

ABUJA (Nigeria) - Les organisateurs des manifestations de soutien aux quelque 200 lycéennes enlevées par les islamistes de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria ont déposé mardi une plainte pour contester la décision de la police d'interdire ces rassemblements à Abuja.

KARACHI (Pakistan) - La métropole pakistanaise Karachi a été mardi en proie à des scènes de panique après l'arrestation à Londres du chef du plus puissant parti de cette ville instable de 20 millions d'habitants qui craint une nouvelle flambée de violences.

glr/mf

PLUS:hp