NOUVELLES

Cuba : production de sucre en hausse de 3%, en dessous des prévisions

03/06/2014 10:08 EDT | Actualisé 03/08/2014 05:12 EDT

La saison sucrière 2013-2014 s'achève à Cuba avec une production en hausse de 3% par rapport à la saison précédente mais largement en dessous des prévisions, a annoncé mardi le groupe cubain Azcuba.

Azcuba, groupe public qui a succédé en 2011 au ministère du Sucre, "tablait sur une hausse de 18% par rapport à 2012-2013, mais divers problèmes - un climat hivernal très humide, des déficiences dans l'organisation, des pannes, un manque de formation du personnel et autres - ont fait que la hausse atteint seulement 3%", a déclaré Dionis Perez, un des directeurs d'Azcuba, à l'agence cubaine d'information Prensa Latina.

Azcuba tablait sur une production de 1,8 million de tonnes de sucre, mais devra se contenter de 1,6 million, laissant peu de marge à l'exportation compte tenu d'une consommation locale de l'ordre de 900.000 tonnes, selon le responsable du groupe public.

Principale activité économique de Cuba jusque dans les années 90, la production sucrière à subi de plein fouet la disparition du bloc soviétique, son principal client. La production est passée de 8,2 millions de tonnes en 1989 à 1,1 million en 2006.

Malgré les restructurations entreprises, le secteur reste bien en-deçà des quatre millions de tonnes, objectif visé par les autorités cubaines.

Le secteur sucrier figure parmi les principaux concernés par la nouvelle loi sur les investissements étrangers adoptée en mars.

Des 48 centrales sucrières en fonction, une seule est aujourd'hui gérée par un groupe étranger, une filiale du géant brésilien du BTP Odebrecht, dans la province de Cienfuegos (centre).

cb-jhd/hdz/sym

PLUS:hp