NOUVELLES

Centrafrique: L'utilisation des sms suspendue pour restaurer la sécurité (officiel)

03/06/2014 12:49 EDT | Actualisé 03/08/2014 05:12 EDT

L'utilisation des textos est "suspendue en Centrafrique jusqu'à nouvel ordre" en vue "de contribuer à la restauration de la sécurité sur toute l'étendue du territoire", a annoncé mardi le ministère des postes et télécommunications.

"L'utilisation de tous les sms pour tous les abonnés de la téléphonie mobile est désormais suspendue à compter du lundi 2 juin 2014 jusqu'à nouvel ordre", est-il indiqué dans une lettre du ministère des postes et télécommunications adressée aux directeurs généraux des téléphonies mobile en Centrafrique.

La décision de suspendre l'utilisation des textos a été prise "sur instruction du Premier ministre", précise la lettre. Elle intervient après un regain de violences à Bangui la semaine dernière, alors qu'un appel à la grève générale lancé en début de semaine a été relayé par sms ces derniers jours.

Elle fait aussi suite à un appel à "reprendre le travail" lancé dimanche par le Premier Ministre André Nzapayéké après plusieurs jours de manifestations et de paralysie à Bangui.

Une source gouvernementale a indiqué à l'AFP que l'utilisation des sms devrait être suspendue "pour quelques jours".

Quand on essaye d'envoyer un texto via le réseau Orange, à Bangui, il est écrit "sms interdit", a constaté l'AFP.

sj/xbs/jpc

PLUS:hp