NOUVELLES

Brésil/Mondial: augmentation des salaires de la police fédérale pour éviter la grève

03/06/2014 06:31 EDT | Actualisé 03/08/2014 05:12 EDT

La police fédérale de Brasilia a annoncé avoir accepté un accord avec le gouvernement par lequel elle s'engage à ne pas faire grève pendant le Mondial de football qui commence le 12 juin, en échange d'une augmentation de salaire de 15,8%.

Les policiers ont également obtenu dans l'accord passé lundi soir une "amnistie" pour leur grève de 2012.

Mardi soir, ce sont les professeurs des écoles municipales de Sao Paulo qui ont mis fin à 42 jours de grève. Selon les syndicats, la mairie a accepté une augmentation de 15,38% des salaires, payable en trois fois à partir de mai 2015.

La fin du mouvement des agents fédéraux dans tout le pays dépend maintenant d'assemblées des policiers dans chacun des Etats, prévues au cours des prochains jours, selon le syndicat de la police fédérale.

La PF est notamment en charge de la sécurité des frontières et des aéroports.

Le 7 mai, les agents de la Police fédérale brésilienne (PF) avaient cessé pour 24 heures leurs activités dans plusieurs Etats du pays pour réclamer de meilleurs salaires et plans de carrière. Ils menaçaient de croiser les bras pendant la compétition ce qui était une source d'inquiétude pour Brasilia.

Vendredi, le ministre de la Justice, José Eduardo Cardozo, avait déclaré que "même en cas de grève de la PF, le plan de sécurité de la Coupe du monde ne serait pas affecté, car le gouvernement a des alternatives".

Le 20 mai, la police civile avait aussi appelé à la grève avant le Mondial et le 17 avril une grève de la police militaire à Salvador de Bahia (nord-est), l'une des 12 villes hôtes du Mondial, avait pris fin après une vague de pillages et 39 meurtres en moins de 48 heures.

Le principal dirigeant de la grève, Marco Prisco, président de l'Association des policiers et pompiers de Bahia mais aussi conseiller municipal du Parti de la sociale démocratie (PSDB), formation d'opposition au gouvernement local du Parti des travailleurs (PT-au pouvoir), a été arrêté.

Quelque 157.000 policiers et militaires assureront la sécurité lors du Mondial (du 12 juin au 13 juillet).

Les Forces armées vont déployer 57.000 hommes dont 21.000 seront placés en alerte pour des opérations urgentes.

cdo/hdz/fw/mf

PLUS:hp