NOUVELLES

Accident mortel: l'accusée secourait des canards, dit la Couronne

03/06/2014 02:34 EDT | Actualisé 03/08/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Une conductrice accusée relativement aux décès d'un père et de sa fille aurait fait un arrêt sur l'autoroute pour venir en aide à des canards avant la collision fatale, a soutenu la Couronne, mardi, lors du début de la présentation de la preuve en Cour supérieure.

Emma Czornobaj est accusée de négligence criminelle ayant causé la mort et de conduite dangereuse ayant causé la mort. Elle subit son procès relativement aux décès d'André Roy et de sa fille Jessie, qui étaient à bord d'une motocyclette ayant entré en collision avec la voiture de l'accusée.

La Couronne a soutenu dans sa déclaration d'ouverture qu'au moment du drame, Czornobaj n'était pas dans sa voiture immobilisée dans la voie de gauche de l'autoroute 30, au sud de Montréal. La dame était plutôt sur le bord de la route, portant secours à une famille de canards.

Parmi les témoins que la Couronne entend appeler à la barre figure la veuve de M. Roy, qui conduisait une motocyclette derrière celle des victimes et qui a été témoin du drame.

La juge Éliane Perreault et un jury de 10 hommes et deux femmes ont commencé à entendre la preuve relativement à la collision survenue lors d'un début de soirée ensoleillé le 27 juin 2010 sur l'autoroute 30, près de Candiac et La Prairie.

Les accusations avaient été déposées plus d'un an après le drame; Czornobaj a plaidé non coupable à toutes les accusations.

PLUS:pc