NOUVELLES

Pershing cherche à remplacer la majorité des membres du conseil d'Allergan

02/06/2014 01:42 EDT | Actualisé 02/08/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le plus important actionnaire d'Allergan (NYSE:AGN) cherche à remplacer la majorité des membres du conseil d'administration du fabricant du traitement antirides Botox, dans le cadre d'une manoeuvre pour appuyer l'offre d'achat visant Allergan, soumise par Valeant Pharmaceuticals International (TSX:VRX).

Pershing Square Capital Management, la société de placement dirigée par l'investisseur Bill Ackman, a demandé la tenue d'une assemblée spéciale des actionnaires de l'entreprise américaine, qui a fortement critiqué Valeant et sa tentative de prise de contrôle.

Lors d'une conférence téléphonique avec des analystes, lundi, M. Ackman a dit croire que le conseil et la direction d'Allergan ne faisaient que retarder l'inévitable, et il a encouragé Allergan à négocier avec Valeant sans plus tarder.

Si des négociations avaient lieu dès maintenant, une entente de fusion pourrait être signée en une semaine et une transaction pourrait être complétée en quelques mois, a-t-il dit.

Vendredi, pour la deuxième fois en moins d'une semaine, Valeant a amélioré son offre d'achat pour Allergan. La société pharmaceutique de Laval a annoncé qu'elle proposait maintenant 72 $ US en espèces et 0,83 action ordinaire de Valeant en échange de chaque action d'Allergan. Cette offre est conditionnelle à la négociation d'une entente de fusion.

La précédente offre améliorée, annoncée mercredi, était de 58,30 $ US en espèces et de 0,83 action ordinaire de Valeant pour chaque action d'Allergan.

En vertu de la nouvelle offre, Pershing a accepté de recevoir une moins grande contrepartie que les autres actionnaires pour ses titres d'Allergan.

À la Bourse de Toronto, lundi, les actions de Valeant ont clôturé à 146,17 $, en hausse de 3,83 $ par rapport à leur précédent cours de fermeture.

PLUS:pc