NOUVELLES

Le directeur général Marc Bergevin tire un bilan positif de la saison du Canadien

02/06/2014 11:43 EDT | Actualisé 02/08/2014 05:12 EDT
Getty Images
BROSSARD, CANADA - MAY 2: Marc Bergevin speaks to the media during his introduction as the new General Manager for the Montreal Canadiens at the Bell SportsPlex on May 2, 2012 in Brossard, Quebec, Canada. (Photo by Richard Wolowicz/Getty Images)

BROSSARD, Qc - Malgré le bilan positif qu'il tire de la saison qui vient de s'achever, Marc Bergevin demeure très réaliste face aux succès que le Canadien a connus. Le directeur général de l'équipe prévient qu'on n'amorcera pas la prochaine saison en ayant une longueur d'avance sur la compétition dans l'Est parce qu'on vient de prendre part à la finale d'association.

«Nous serons de retour à la ligne de départ en compagnie du groupe d'équipes qui aspirent à participer aux séries éliminatoires», a-t-il déclaré en conférence de presse, lundi.

Bergevin a souligné que le Tricolore n'a pas encore atteint la stature d'équipes comme les Blackhawks de Chicago ou les Kings de Los Angeles, qui viennent de se livrer une lutte épique en finale de l'Association Ouest.

«Notre équipe n'est pas encore arrivée à maturité. Nous sommes une bonne jeune équipe, a-t-il expliqué. Il y a des équipes aguerries qu'on voit participer aux séries à chacune des saisons. Nous ne sommes pas encore rendus-là. Nous sommes sur la bonne voie, mais avons encore beaucoup d'ouvrage à faire. Ma philosophie demeure de miser sur le développement de nos jeunes ainsi que le repêchage.

«Participer aux séries va demeurer pour nous un accomplissement à réaliser et nous allons nous retrouver dans la même position que nous étions avant le début de cette saison», a-t-il résumé.

Changement de garde

Bergevin a pris soin de ne pas élaborer quant aux importantes décisions qu'il aura à prendre dans les prochaines semaines. Il a simplement confirmé le retour de Michel Therrien à la barre de l'équipe. L'annonce de la conclusion d'une nouvelle entente ne saurait tarder.

Il a néanmoins reconnu que les meilleurs jeunes éléments de l'organisation (les Carey Price, P.K. Subban et Max Pacioretty) se sont montrés prêts à assumer plus de leadership, et que ça influencera possiblement des décisions en regard du statut de vétérans comme le capitaine Brian Gionta et le défenseur Andrei Markov.

«Ce que les jeunes ont appris et la façon dont ils ont joué en séries éliminatoires fait en sorte que le leadership bascule vers eux, tranquillement pas vite», a-t-il d'abord mentionné.

«Éventuellement, au sein d'une équipe, il y a un changement (de garde) qui s'effectue, a-t-il ensuite poursuivi. Je ne veux pas dire par là que nous sommes déçus des vétérans. Ce n'est pas du tout le cas. C'est une bonne chose que des jeunes s'acquittent de tâches de leader plus importantes.»

Au sujet de Gionta, Bergevin a dit qu'il est un rouage très important de l'équipe et qu'il est très respecté de ses coéquipiers.

Pour ce qui est des négociations contractuelles avec Subban, Bergevin a laissé filtrer qu'il s'attend à ce que le Canadien ait à délier les cordons de sa bourse.

«Depuis que je suis en poste, il a énormément progressé. Nous sommes très satisfaits de son rendement et de la façon dont il se comporte.»

Il y a deux ans, Subban et le Canadien avaient joué une partie de bras de fer et le défenseur était rentré au bercail, après le début de la saison écourtée, avec un contrat de deux ans en poche (5,75 millions $ US). Cette fois, c'est lui qui a le gros bout du bâton.

Idée faite sur Vanek

Disant que son idée était arrêtée, Bergevin n'a pas voulu dire s'il tentera de mettre sous contrat l'attaquant Thomas Vanek.

«Je suis satisfait de lui, en général. Il nous a aidés à participer aux séries. En séries, il a eu plus de difficultés. Le jeu est plus serré, c'est plus difficile pour un marqueur comme lui. Nous allons discuter de son cas à l'interne au cours des prochaines semaines.»

Bergevin a confié avoir eu un bon entretien avec le gardien réserviste Peter Budaj, qui est retourné dans sa Slovaquie natale avec un goût amer en bouche. Budaj a été très déçu de s'être fait damer le pion par le jeune Dustin Tokarski, à la suite de la blessure que Carey Price a subie au cours du premier match de la finale de l'Est.

«Michel (Therrien) a suivi son instinct et il a fait appel à Dustin, qui a bien relevé le défi. Ça n'enlève rien aux qualités de Peter, qui est selon moi un des meilleurs gardiens réservistes de la Ligue nationale. Il a géré la situation avec beaucoup de classe et nous avons eu une bonne rencontre avant son départ.

«D'avoir trois bons gardiens, c'est un beau problème à avoir parce que c'est une position-clé dans une organisation», a conclu Bergevin.

Budaj et Tokarski sont sous contrat en vue de la prochaine saison.

INOLTRE SU HUFFPOST

Séries 2014 - Troisième ronde: Canadiens - Rangers