NOUVELLES

Le Conseil de l'Europe inaugure un centre anti-cybercriminalité en Roumanie

02/06/2014 01:12 EDT | Actualisé 02/08/2014 05:12 EDT

Le Conseil de l'Europe et le gouvernement roumain ont inauguré officiellement lundi à Bucarest un centre qui vise à soutenir la lutte contre la cybercriminalité à travers le monde, ont annoncé les autorités roumaines.

"Grâce à la création du C-PROC, le Conseil de l'Europe aura de nouvelles opportunités de répondre d'une manière plus efficace aux demandes d'assistance de plus nombreuses", a annoncé le gouvernement roumain dans un communiqué.

La cérémonie d'inauguration officielle du Bureau de programme du Conseil de l'Europe sur la cybercriminalité (C-PROC) a été organisée en présence notamment de Verena Taylor, chef de la Direction Générale des Programmes du Conseil de l'Europe et du Premier ministre roumain Victor Ponta, selon le gouvernement.

Le Conseil de l'Europe avait précisé auparavant que toutes ses activités "menées au niveau mondial dans le but de renforcer les capacités de lutte contre la cybercriminalité" allaient être gérées à partir de ce bureau.

Opérationnel depuis avril dernier, le C-PROC est chargé notamment d'aider à renforcer les systèmes de justice pénale dans ce domaine et de collecte de preuves électroniques, à protéger les enfants contre les violences sexuelles sur internet et à rendre la coopération internationale plus efficace.

Le bureau a été ouvert dans la capitale roumaine à la suite d'une proposition faite par M. Ponta lors d'une visite du secrétaire général du Conseil de l'Europe, Thorbjorn Jagland, à Bucarest en 2013.

De son côté, la Roumanie mène une lutte importante contre ce fléau qui y a trouvé un terrain fertile, favorisé d'une part par le haut niveau de connaissances informatiques dispensées par l'enseignement et de l'autre par le grand nombre de jeunes se retrouvant désoeuvrés à la fin de leurs études et séduits par la chance de s'enrichir rapidement.

at/abk

PLUS:hp