NOUVELLES

La France arrête quatre djihadistes présumés

02/06/2014 08:11 EDT | Actualisé 02/08/2014 05:12 EDT

PARIS - Quatre personnes ont été arrêtées lundi lors de perquisitions menées contre de présumés recruteurs djihadistes français, quelques jours après l'arrestation d'un suspect français en lien avec un attentat meurtrier contre un musée juif.

Medhi Nemmouche a été épinglé vendredi mais ce n'est que dimanche que son arrestation a été annoncée. Nemmouche, qui aurait passé du temps en Syrie, est soupçonné d'avoir tué trois personnes au musée belge. Il a été arrêté en possession d'armes à feu, de munitions et d'une vidéo revendiquant l'attentat.

Le ministre français de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, indique que Nemmouche a été épinglé dès son arrivée en France, à l'occasion d'un contrôle douanier.

Les gouvernements occidentaux s'inquiètent de plus en plus des combattants qui rentrent de Syrie, dont certains qui pourraient s'être radicalisés et avoir acquis une expertise en termes d'armes et d'explosifs.

Les arrestations de lundi, qui ne seraient pas liées à la fusillade au musée juif, auraient permis de démanteler un réseau de recruteurs djihadistes actif à Paris et dans le sud de la France, a dit le ministre Cazeneuve.

Entre 1000 et 1500 Européens combattraient actuellement en Syrie.

PLUS:pc