NOUVELLES

Des centaines de femmes manifestent contre la violence sexuelle en Inde

02/06/2014 09:24 EDT | Actualisé 02/08/2014 05:12 EDT

LUCKNOW, Inde - Des centaines de femmes ont manifesté lundi dans un État du nord de l'Inde où deux adolescentes ont été victimes d'un viol collectif la semaine dernière, avant que leurs corps ne soient suspendus à un arbre.

Les manifestantes se sont rassemblées à Lucknow, dans l'État d'Uttar Pradesh, devant les bureaux du ministre en chef Akhilesh Yadav pour réclamer qu'il sévisse contre la hausse du nombre de viols et d'agressions sexuelles dont sont victimes les filles et les femmes.

Des centaines de policiers, dont des femmes, ont bousculé les manifestantes avant de déployer des canons à eau pour les disperser.

Les manifestantes ont aussi demandé que le gouvernement lutte contre l'indifférence policière qui, selon elles, encourage les attaque contre les femmes.

Les policiers ont refusé d'agir quand le père d'une des deux adolescentes a rapporté la disparition des deux cousines. Deux policiers ont éventuellement été congédiés pour négligence, après la découverte des deux corps.

Un père affirme que la police a mis 12 heures à réagir à la disparition. Il croit que les adolescentes auraient pu être sauvées si les policiers avaient agi plus rapidement.

Le ministre Yadav a demandé la tenue d'une enquête fédérale, mais son gouvernement a été vertement critiqué pour sa nonchalance envers la sécurité des femmes.

PLUS:pc