NOUVELLES

Daniel Nestor s'incline en quarts de finale du double à Roland Garros

02/06/2014 12:42 EDT | Actualisé 02/08/2014 05:12 EDT

PARIS - Le Torontois Daniel Nestor et son partenaire serbe Nenad Zimonjic ont subi l'élimination aux Internationaux de tennis de France, s'inclinant 6-7 (2), 6-3, 7-6 (5) en quarts de finale face au Croate Marin Draganja et au Roumain Florin Mergea.

Nestor et Zimonjic ont entrepris le tournoi sur une belle séquence après avoir raflé les titres des tournois sur terre battue de Madrid et Rome.

Draganja et Mergea ont enlevé le bris d'égalité au troisième set après avoir tiré de l'arrière 4-1.

«C'est décevant de perdre et, encore plus, quand vous avez le sentiment d'avoir l'opportunité de gagner un Grand Chelem, a reconnu Nestor. Nous étions préparés pour ce match. Nous nous étions sortis d'embarras lors des précédents matchs cette saison et réussi à bien composer avec la situation.

«Ça n'a pas fonctionné aujourd'hui.»

Le match a duré deux heures et 18 minutes. Nestor cherchait à se qualifier pour une septième participation aux demi-finales à Paris.

Après que Draganja et Mergea eurent créé l'égalité un set partout, Zimonjic a concédé le bris pour amorcer le troisième set. Ils ont réussi le bris à leur tour pour créer l'égalité 4-4 mais ils ont été incapables de s'imposer au bris d'égalité.

Les négligés ont confirmé la victoire à leur première balle de match pour conclure le dernier set en tout juste un peu plus d'une heure.

«Personne n'est à prendre à la légère, a commenté Nestor à propos de leurs adversaires relativement inconnus. Ils ont bien retourné nos services, avec 20 coups gagnants. C'est dommage que nous n'ayons pas profité de nos opportunités au bris d'égalité. Chaque match est serré dès la première ronde.

«Nous n'en avons pas fait assez sur quelques retours et nous aurions dû mieux jouer.»

Le tournoi du vétéran de 41 ans n'est pas terminé puisqu'il poursuit son parcours en double mixte avec sa partenaire française Kristina Mladenovic. Nestor et Zimonjic avaient gagné leurs 11 derniers matchs sur terre battue et ils terminent leur saison sur terre battue avec un palmarès de 16-3.

Les champions en titre Bob et Mike Bryan ont également perdu en quarts de finale. Ils ont subi la loi des Espagnols Marcel Granollers et Marc Lopez 6-4, 6-2.

Les frères Bryan, premières têtes de série, n'ont pas accédé à la finale des trois dernières manches du Grand Chelem — après avoir remporté quatre titres majeurs d'affilée auparavant, en commençant par les Internationaux des États-Unis en 2012.

Ils revendiquent le record de 15 titres majeurs en double, dont des victoires à Roland Garros en 2003 et 2013.

PLUS:pc