NOUVELLES

WEC/24 Heures du Mans - Journée Test: Toyota affiche ses ambitions

01/06/2014 01:56 EDT | Actualisé 01/08/2014 05:12 EDT

Les deux Toyota TS040 Hybrid ont signé dimanche les deux meilleurs temps de la Journée Test des 24 Heures du Mans, devant deux Audi et une Porsche 919 Hybrid, et affiché leurs prétentions à moins de deux semaines de la 82e édition.

C'est le Suisse Sébastien Buemi, pilote de réserve de Red Bull en Formule 1, qui a bouclé en début d'après-midi le meilleur tour absolu de la journée en 3 min 23 sec et 14/1000, battant ainsi le chrono réussi en fin de matinée par l'Italien Marco Bonanomi (Audi R18 e-tron quattro).

La marque japonaise a remporté les deux premières manches de la saison 2014 en Championnat du monde d'endurance (WEC), à Silverstone et Spa. Elle a beaucoup travaillé dimanche, notamment sur les réglages de ses systèmes de récupération d'énergie qui permettent aux pilotes de disposer, au total, d'une puissance de 1000 chevaux.

"Le meilleur temps du jour, ça ne veut pas dire grand chose, mais ça veut quand même dire que nous allons dans la bonne direction", a déclaré Buemi en fin de journée. "Maintenant, nous allons analyser toutes les données pour être encore plus rapide lors de la course", a ajouté le Suisse.

En fin d'après-midi, le Japonais Kazuki Nakajima a complété la démonstration de force de Toyota en signant le 2e chrono absolu, devant deux des trois Audi qui participeront aux 24 Heures, les 14 et 15 juin.

"Il vaut mieux être là que derrière. On a bien travaillé et on a les armes pour se battre, mais il faut rester humble au Mans", a commenté en fin de séance, sur la WebTV des 24 Heures, le Français Nicolas Lapierre, coéquipier de Buemi et du Britannique Anthony Davidson sur la Toyota N.8.

- Webber qualifié -

Audi, tenant du titre mondial et multiple vainqueur dans la Sarthe, a repris des couleurs en retrouvant son terrain de chasse favori, après deux premières manches du WEC qui ont souri à Toyota. La N.3 des "jeunes", que Bonanomi partagera en course avec le Britannique Oliver Jarvis et le Portugais Filipe Albuquerque, a terminé la journée à huit dixièmes seulement de la meilleure TS040 Hybrid.

L'autre Audi qui termine dans le quatuor de tête de cette Journée Test est celle des deux vainqueurs de l'an dernier, le Français Loïc Duval et le Danois Tom Kristensen, neuf fois vainqueur des 24 Heures. Ils sont désormais associés au Brésilien Lucas di Grassi suite à la retraite sportive de l'Ecossais Allan McNish.

Pour son grand retour au Mans avec un prototype de la catégorie LMP1, seize ans après la victoire de la GT1 en 1998, Porsche a bien travaillé et permis à ses deux 919 Hybrid de passer sous la barre mythique des 3 minutes et 25 secondes au tour.

Le plus populaire des six pilotes Porsche, Mark Webber, n'avait plus roulé sur le circuit des 24 Heures depuis son saut périlleux de 1999 dans la ligne droite des Hunaudières, au volant d'une Mercedes. L'Australien a bouclé, comme beaucoup de pilotes débutants, les dix tours indispensables pour être autorisé à participer à cette 82e édition. Clin d'oeil du destin, le départ sera donné, le 14 juin à 15h00 locales, par celui qui était son meilleur ami en Formule 1, le double champion du monde Fernando Alonso.

dlo/dac

PLUS:hp