NOUVELLES

Les Kings battent les Blackhawks en surtemps et passent en finale

01/06/2014 10:51 EDT | Actualisé 01/08/2014 05:12 EDT
Justin Heiman via Getty Images
CHICAGO, IL - JUNE 01: The Los Angeles Kings celebrate defeating the Chicago Blackhawks 5 to 4 in overtime in Game Seven to win the Western Conference Final in the 2014 Stanley Cup Playoffs at United Center on June 1, 2014 in Chicago, Illinois. (Photo by Justin Heiman/Getty Images)

CHICAGO - Alec Martinez a touché la cible après 5:47 de jeu en prolongation et les Kings de Los Angeles ont défait les Blackhawks de Chicago 5-4, dimanche, lors du septième match de la finale de l'Association Ouest.

Les Kings affronteront donc les Rangers de New York en finale de la Coupe Stanley.

Marian Gaborik avait fait bouger les cordages avec 7:17 à faire en temps réglementaire. Le gardien des Blackhawks Corey Crawford avait stoppé le tir initial de Dustin Brown, mais le retour avait atteint Gaborik dans la poitrine et l'attaquant slovaque avait été en mesure de pousser la rondelle dans l'objectif pour son 12e but des séries.

En prolongation, Martinez a décoché un tir de la pointe qui a dévié sur le défenseur des Blackhawks Nick Leddy avant de passer par-dessus Crawford et d'aboutir dans le fond du filet.

«Je n'ai pas vraiment vu la rondelle rentrer dans le but, a dit Martinez. Je sais qu'elle a dévié. Je voulais simplement qu'elle atteigne le filet et je suis chanceux qu'elle soit rentée.»

Jeff Carter, Justin Williams et Tyler Toffoli ont aussi marqué pour les Kings, qui ont également vu Jonathan Quick effectuer 37 arrêts.

Williams totalise maintenant sept buts en carrière lors des matchs ultimes d'une série et il partage le record de la LNH dans cette situation avec Glenn Anderson. Il a également récolté une aide sur le but de Martinez, ce qui lui a permis de devancer Doug Gilmour au premier rang de tous les temps avec 14 points lors des matchs nos 7.

Patrick Sharp, deux fois, Brandon Saad et Jonathan Toews ont fourni la réplique pour les Blackhawks, qui espéraient obtenir l'occasion de défendre leur titre de la coupe Stanley.

«J'ai déjà encaissé des défaites difficiles, mais elles n'ont jamais fait aussi mal que ce soir», a déclaré l'entraîneur-chef des Blackhawks Joel Quenneville.

Crawford a cédé cinq fois contre 32 tirs.

La finale de la Coupe Stanley débutera mercredi, à Los Angeles.

Les Kings tenteront de remporter les grands honneurs pour une deuxième fois en trois saisons. Ils ont une fiche de 7-0 depuis le début du tournoi printanier quand ils font face à l'élimination et ont remporté trois matchs nos 7 à l'étranger.

La troupe de l'entraîneur Darryl Sutter a effacé un retard de 3-0 face aux Sharks de San Jose en première ronde et accusait un déficit de 3-2 face aux Ducks d'Anaheim au deuxième tour, mais ils ont remonté la pente à chaque fois.

«Nous ne lâchons jamais... Quelqu'un nous a décrit comme des coquerelles qui ne sont pas tuables», a déclaré Martinez.

La rencontre a été disputée à un rythme endiablé et les gardiens n'ont pas été les vedettes lors du premier vingt.

Saad a ouvert la marque après 5:06 de jeu. Il a effectué un tir d'un angle restreint et la rondelle a dévié sur Quick avant de tomber derrière la ligne des buts.

Toews a doublé l'avance des Blackhawks 3:30 plus tard lors d'une supériorité numérique. La remise de Brent Seabrook a dévié sur Patrick Kane, qui a récolté deux aides, avant d'aboutir sur la lame du bâton de Toews. Le capitaine a profité d'une cage béante pour inscrire son neuvième but des séries.

Les Kings se sont mis en marche et ont nivelé la marque grâce à des réussites de Carter et Williams dans un intervalle de 51 secondes, mais Sharp a riposté seulement 12 secondes plus tard.

Toffoli a fait 3-3 à mi-chemin en deuxième période quand ce fut au tour des Kings de profiter d'un bond chanceux. Le tir de Matt Greene a atteint un joueur des Hawks dans l'enclave et la rondelle a glissé vers Toffoli. Crawford était compromis et le jeune attaquant des Kings n'a pas raté sa chance.

Sharp a lancé les Blackhawks en avant pour une troisième fois en avantage numérique avec 1:35 à faire au deuxième engagement. Il a battu Quick d'un bon lancer des poignets alors que le gardien des Kings avait la vue voilée par son défenseur Jake Muzzin.

On croyait que ce but allait être suffisant pour que les Blackhawks puissent tenter de devenir la première équipe depuis les Red Wings de Detroit en 1997 et 1998 à défendre avec succès leur titre de la coupe Stanley, mais Gaborik et Martinez en ont décidé autrement.

«C'est une sensation superbe de faire partie de ce groupe, a mentionné Quick. Je me considère chanceux de côtoyer ces gars-là. Évidemment, notre aventure n'est pas encore terminée et nous avons un autre défi devant nous. Les Rangers ont une belle équipe. Ils ont défait de valeureux adversaires et nous allons devoir être prêts.»

INOLTRE SU HUFFPOST

Séries 2014 - Troisième ronde: Canadiens - Rangers