NOUVELLES

La libération des cinq talibans de Guantanamo est une "grande victoire" (mollah Omar)

01/06/2014 09:06 EDT | Actualisé 01/08/2014 05:12 EDT

La libération des cinq anciens cadres du régime taliban qui étaient emprisonnés à Guantanamo, en échange de celle du sergent américain Bowe Bergdahl, constitue une "grande victoire" pour la rébellion islamiste, a estimé dimanche le mollah Omar, chef suprême des talibans afghans.

"J'adresse mes sincères félicitations à la nation musulmane afghane, à tous les combattants de Dieu et aux familles et proches des prisonniers pour cette grande victoire", déclare le mollah Omar dans un communiqué.

"Je remercie le gouvernement du Qatar, et en particulier le cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani (l'émir du Qatar, nldr), pour leurs efforts ayant visé à obtenir la libération de ces dirigeants (talibans), pour leur médiation et pour l'accueil qu'ils réservent" aux cinq anciens prisonniers de Guantanamo, ajoute le chef des talibans, peu coutumier des déclarations publiques.

Acteur central de cette négociation, le Qatar est engagé depuis des années dans les efforts de réconciliation entre les rebelles islamistes et le gouvernement de Kaboul.

Les cinq anciens responsables talibans, considérés comme toujours influents au sein de la rébellion, ont été libérés à l'issue d'un échange contre le sergent Bergdahl, capturé par les insurgés le 30 juin 2009 après sa disparition d'une base de la province de Paktika (sud-est).

Conduit sur la base de Bagram, au nord de Kaboul, le soldat est en "bonne condition, capable de marcher seul" et devait être transféré en avion vers un hôpital militaire américain à Landstuhl, en Allemagne, ont indiqué des responsables américains.

eg-mam/bds

PLUS:hp