NOUVELLES

Espagne: la police arrête sept personnes après des heurts avec des jeunes

01/06/2014 10:13 EDT | Actualisé 01/08/2014 05:12 EDT

BARCELONE, Espagne - La police espagnole a arrêté sept personnes à Barcelone, alors que des jeunes ont affronté des policiers en lien avec la démolition partielle d'un centre communautaire populaire, a indiqué un porte-parole du gouvernement municipal.

Joaquim Forn a ainsi condamné la violence et indiqué que les dégâts causés à la ville pendant près d'une semaine de manifestations atteignaient désormais près de 295 000 $.

Selon lui, des protestataires, dont plusieurs étaient encapuchonnés, ont mis le feu à 38 bennes à ordure pendant la nuit, et les flammes auraient touché 12 véhicules stationnés.

Les troubles ont débuté lundi dernier dans la ville touristique bordant la Méditerranée, après que la police eut expulsé les occupants du centre Can Vies, un bâtiment géré par des squatters depuis 17 ans.

La tension a grimpé alors qu'une équipe de démolition s'est approchée pour raser la structure. Des dizaines de personnes ont été arrêtées.

Dans son sillage, l'échauffourée nocturne a également laissé une série de guichets automatiques endommagés et des objets de propriété publique vandalisés.

Selon M. Forn, les troubles découlent des violences résultant d'une manifestation pacifique tenue la veille et ayant rassemblé environ 3500 personnes. Les responsables municipaux, dit-il, n'étaient pas prêts à négocier pendant la poursuite des violences, et que le délai pour un possible dialogue viendrait rapidement à terme.

La police a vérifié l'identité de 225 personnes ayant participé à la manifestation.

PLUS:pc