NOUVELLES

Sables bitumineux: Mgr Tutu invite à la collaboration contre cette «saleté»

31/05/2014 02:38 EDT | Actualisé 31/07/2014 05:12 EDT
AP

FORT MCMURRAY, Alta. - L'archevêque anglican Desmond Tutu a résolument pris position contre les sables bitumineux tout en pressant toutes les parties de travailler ensemble dans le but de protéger l'environnement et les droits autochtones.

S'exprimant lors d'une conférence sur les sables bitumineux et les questions découlant des traités avec la Couronne, le héros de la résistance sud-africaine contre l'apartheid a qualifié le produit pétrolier de «saleté» créée par la laideur et l'avidité.

Toujours selon l'homme de foi, l'expansion de l'industrie nuit à l'ensemble du climat mondial, en plus de priver les autochtones locaux de leurs droits.

Au même moment, M. Tutu invoque l'expérience de son propre pays à surmonter des générations d'intolérance raciale comme un exemple de la façon dont des positions très différentes peuvent être unies avec de la bonne volonté.

Les remarques de l'archevêque, ponctuées de son fameux rire contagieux, ont pris fin par une ovation de la foule présente dans la salle, tandis qu'il scandait: «nous sommes connectés».

Le chef Allan Adam, de la Première Nation Chipewyan de l'Athabasca, a réagi de façon prudente aux propos tranchés de Mgr Tutu.

«Les gens ont leur propre opinion, a déclaré celui dont la bande conclut des affaires d'environ 270 millions $ par année avec les compagnies des sables bitumineux. C'est sale, c'est déchirant de voir la transformation radicale des terres pour atteindre les ressources. Mais nous ne sommes pas opposés au développement. Nous voulons faire cela correctement, et il y a une façon d'agir de cette façon.»

«Nous ne nous débarrasserons jamais des combustibles fossiles. Contrôler les substances se répandant dans la rivière Athabasca — voilà ce que nous voulons vraiment. Et commençons à nettoyer ce gâchis.»

De son côté, David Sheremata, un porte-parole de TransCanada, la compagnie qui veut bâtir l'oléoduc Keystone XL, a fait savoir par courriel que le fait de mettre la clé sous la porte des sables bitumineux n'aurait qu'un impact négligeable sur les changements climatiques. Pendant ce temps, dit-il, le pétrole et d'autres combustibles fossiles ont un effet positif et servent à améliorer la vie de milliards de personnes à travers le monde.

«Le pétrole a alimenté l'avion ayant transporté Mgr Tutu au Canada, produit le carburant pour la tournée en hélicoptère, et aidé à fabriquer les micros et les caméras pour sa conférence de presse.»

Le porte-parole a par ailleurs mentionné que le développement des sables bitumineux était réglementé par un gouvernement démocratiquement élu disposant de certaines des normes environnementales les plus sévères au monde.

Mgr Tutu a été invité dans la «capitale» des sables bitumineux, Fort McMurray, par la Première Nation Chipewyan de l'Athabasca et une firme de Toronto se spécialisant dans le droit autochtone.

INOLTRE SU HUFFPOST

Desmond Tutu's Best Quotes