NOUVELLES

Magnotta: les témoins interrogés sous peu en Europe

31/05/2014 07:32 EDT | Actualisé 31/07/2014 05:12 EDT
AP

MONTRÉAL - La commission rogatoire mise en place en vue du procès pour meurtre de Luka Rocco Magnotta quittera le Québec dans les prochains jours afin de se rendre en Europe pour interroger des témoins.

Questionné par La Presse Canadienne, le porte-parole du Directeur des poursuites criminelles et pénales du Québec, Me Jean-Pascal Boucher, n’a pas voulu confirmer de dates précises, se contentant d’indiquer que la commission se rendra en Allemagne et en France «sous peu».

Une trentaine de témoins, des civils et des policiers, devraient être rencontrés, et le juge Guy Cournoyer a indiqué en février dernier que l’admissibilité de la preuve recueillie en Europe serait évaluée par la suite.

Le procès doit se mettre en branle le 8 septembre prochain, au palais de justice de Montréal. Luka Rocco Magnotta, 31 ans, a plaidé non coupable aux accusations d'avoir tué et démembré l'étudiant chinois Jun Lin en mai 2012, à Montréal. Il s’était ensuite enfui en Europe.

Le procureur de la Couronne dans cette affaire, Me Louis Bouthillier, s’est dit confiant que le temps requis pour la collecte d'informations auprès des témoins en Europe, peut-être plusieurs semaines, ne reportera pas le début du procès.

INOLTRE SU HUFFPOST

L'audience préliminaire de Luka Rocco Magnotta