NOUVELLES

Une centaine de rebelles congolais déposent les armes

30/05/2014 12:19 EDT | Actualisé 30/07/2014 05:12 EDT

KINSHASA, République Démocratique Du Congo - Plus d'une centaine de rebelles membres d'un dangereux groupe qui sévit dans l'est du Congo auraient déposé les armes lors d'une cérémonie, vendredi.

Les armes auraient été déposées au Nord-Kivu, une province congolaise explosive.

Le chef du groupe rebelle rwandais hutu FLDR, Victor Byiringiro, a dit vouloir contribuer à la paix dans la région.

Un porte-parole du gouvernement congolais a expliqué que la cérémonie de vendredi représente un pas dans la bonne direction, mais que l'armée attend toujours la reddition de 1400 combattants.

Le FDLR est actif dans l'est du Congo depuis le génocide de 1994 au Rwanda voisin, quand les auteurs des massacres se sont enfuis vers le Congo.

La partie orientale du Congo est déchirée par de nombreux groupes armées qui veulent contrôler ses riches ressources minières.

PLUS:pc