NOUVELLES

Une autre journaliste qui aurait collaboré avec Al-Jazira arrêtée en Égypte

30/05/2014 04:46 EDT | Actualisé 30/07/2014 05:12 EDT

LE CAIRE, Égypte - Les autorités policières égyptiennes ont arrêté une journaliste pigiste qu'ils soupçonnent d'avoir fourni du matériel vidéo à une entreprise de presse associée à la chaîne d'information Al-Jazira, a indiqué vendredi le ministère de l'Intérieur.

Les policiers ont effectué une descente au domicile de la femme, dans la ville côtière de Port-Saïd. Les enquêteurs ont confisqué un ordinateur portable, un téléphone cellulaire et d'autre équipement utilisé par la journaliste, a indiqué le ministère par voie de communiqué.

Les autorités égyptiennes ont lancé une vaste campagne de répression contre Al-Jazira depuis le coup d'État militaire qui a chassé du pouvoir le président Mohammed Morsi.

Elles accusent le réseau télévisé de diffuser des reportages biaisés et favorables à l'ancien dirigeant ainsi qu'au mouvement politique duquel il est issu, les Frères musulmans, désigné par le gouvernement comme un groupe terroriste.

Al-Jazira a nié ces allégations à de nombreuses reprises.

Le ministère de l'Intérieur a affirmé vendredi que la journaliste pigiste appréhendée était membre des Frères musulmans.

Trois journalistes de la chaîne anglaise d'Al-Jazira arrêtés en décembre sont actuellement en cour pour faire face à des accusations d'avoir produit des reportages erronés pour compromettre la sécurité nationale en Égypte et d'avoir soutenu un groupe terroriste, soit les Frères musulmans.

PLUS:pc