NOUVELLES

Syrie: les ultra-radicaux de l'EIIL kidnappent près de 200 Kurdes (ONG)

30/05/2014 11:09 EDT | Actualisé 30/07/2014 05:12 EDT

Le groupe jihadiste le plus brutal de Syrie, l'État islamique d'Irak et du Levant (EIIL), a enlevé près de 200 Kurdes dans la province septentrionale d'Alep, a affirmé vendredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Les combattant de l'EIIL ont kidnappé jeudi 193 civils kurdes de 17 à 70 ans, du village de Qabasine dans la province d'Alep", affirme l'OSDH, une ONG basée en Grande Bretagne dont les informations reposent sur un large réseau de sources civiles et militaires.

Selon le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, les raisons derrière ces rapts "sont inconnues mais ce genre d'actes se produit souvent dans les régions sous contrôle de l'EIIL".

Né en 2006 en Irak et affilié à Al-Qaïda dans ce pays, l'EIIL a officiellement annoncé sa présence sur le territoire syrien il y a un an. Il est en guerre avec la branche officielle d'Al-Qaïda en Syrie, le Front al-Nosra et les autres mouvements rebelles.

Les milices kurdes croisent le fer avec l'EIIL depuis plusieurs mois quand les jihadistes ont voulu s'emparer des champs pétroliers du Nord et de l'Est qui se trouvent dans les régions à prédominance kurde.

Alors que les Kurdes essaient d'élargir leur région autonome, l'EIIL veut établir sur ces territoires un État islamique à cheval sur la Syrie et l'Irak.

rd/ser/sk/sw

PLUS:hp