NOUVELLES

Rafales de tirs dans le centre de Bangui, des manifestants dans les rues

30/05/2014 01:19 EDT | Actualisé 29/07/2014 05:12 EDT

Des rafales de tirs automatiques résonnaient vendredi matin dans le centre de Bangui et dans la zone de l'aéroport matin alors que des milliers de manifestants marchaient dans les rues de la capitale, a constaté l'AFP.

Des milliers de personnes manifestaient peu après 06h00 vendredi près de l'aéroport et d'autres groupes aux abords du centre-ville de la capitale pour demander la démission du gouvernement de transition centrafricain et le départ des forces militaires étrangères déployées dans le pays.

Les forces militaires et la police ont procédé à des tirs de sommation pour empêcher les manifestants de progresser, a indiqué à l'AFP une source militaire sans donner davantage de précisions.

Plusieurs rafales de tirs automatiques ont également été entendues dans le centre-ville, fait rare dans ce quartier de la capitale, proche du palais présidentiel.

Aucun véhicule ne circulait dans les rues de Bangui vendredi matin et un hélicoptère militaire français survolait la ville.

La capitale centrafricaine connaît un regain de violences depuis quelques jours. De nombreuses barricades ont été érigées sur ses principaux axes et des échauffourées entre jeunes et forces africaines ont fait des blessés du côté des civils jeudi, au lendemain d'une attaque meurtrière qui a fait 15 morts dans une église.

sj/sba

PLUS:hp