NOUVELLES

Nelson Mandela avait reçu des menaces de mort lors de sa visite aux États-Unis en 1990

30/05/2014 02:38 EDT | Actualisé 30/07/2014 05:12 EDT
WALTER DHLADHLA via Getty Images
(FILES) A file photo showsing South African President Nelson Mandela taking the oath 10 May 1994 during his inauguration at the Union Building in Pretoria. South Africa's newly-elected parliament will be treated to some 'Madiba Magic' 10 May 2004 when national icon Nelson Mandela delivers a special address to mark a decade of freedom. Mandela, affectionately known by his clan name Madiba, will address a joint sitting of parliament in Cape Town 10 years to the day after he was inaugurated as South Africa's first black president on May 10, 1994. (Photo credit should read WALTER DHLADHLA/AFP/Getty Images)

WASHINGTON - La police fédérale américaine a enquêté sur des menaces de mort proférées à l'endroit l'ancien président sud-africain Nelson Mandela pendant sa visite aux États-Unis en 1990, selon des documents récemment publiés.

Le FBI a rendu publiques des centaines de pages de documents liés à la visite de Nelson Mandela, qui survenait quelques mois après sa libération. Le héros anti-apartheid a passé 27 années sous les verrous dans son pays.

De nombreux extraits sont caviardés, mais on peut y découvrir que le FBI a enquêté sur de nombreuses menaces formulées contre l'ex-président de l'Afrique du Sud pendant sa visite.

On y trouve notamment une note dans laquelle on peut lire: «Vous vous souvenez de John F. Kennedy à Dallas???», en référence à l'assassinat de l'ancien président américain à Dallas, en 1963.

Une menace téléphonique a été faite auprès d'une université de Georgie où M. Mandela devait livrer un discours.

Un autre appelant s'était présenté comme un membre d'une organisation raciste, les Aryan Knights (Chevaliers aryens).

Nelson Mandela s'est éteint en décembre dernier à l'âge de 95 ans.

INOLTRE SU HUFFPOST

Nelson Mandela: une vie en photos et en vidéos