NOUVELLES

Les Blackhawks battent les Kings 4-3 et forcent un septième match

30/05/2014 11:43 EDT | Actualisé 30/07/2014 05:12 EDT

LOS ANGELES, États-Unis - Patrick Kane a mené la charge avec deux buts et une aide et les Blackhawks de Chicago ont forcé la présentation d'un match ultime dans la finale de l'Ouest en battant les Kings de Los Angeles 4-3, vendredi.

Dans un des matchs les plus intenses des séries jusqu'ici, les deux équipes se sont échangées l'avance jusqu'à ce que Kane ne fasse la différence en troisième. Il a d'abord mis la table pour le but égalisateur de Duncan Keith à 11:34 du troisième tiers, avant de donner l'avance aux siens avec 3:45 à faire en temps réglementaire en marquant son deuxième but du match.

«C'est incroyable ce qu'il accomplit lors des matchs importants quand notre saison est en jeu, a déclaré le capitaine des Blackhawks Jonathan Toews en parlant de Kane. Personne n'arrive à lever son jeu comme il le fait. C'est incroyable.»

Ben Smith a été l'autre buteur des Blackhawks, qui ont échappé une avance de 2-1 tôt en troisième période.

Corey Crawford a brillé en effectuant 26 arrêts devant le filet des Hawks. Il a eu le dessus sur Jonathan Quick, qui a aussi été spectaculaire même s'il a cédé quatre fois contre 25 tirs.

Dwight King, Drew Doughty et Alec Martinez ont touché la cible pour les Kings, qui ont gaspillé une deuxième occasion d'éliminer les champions en titre de la coupe Stanley.

«C'est frustrant, mais nous allons rapidement oublier ce match, a dit Quick. Nous avons un autre match à jouer, le match numéro sept. Nous avons gaspillé deux occasions de mettre fin à la série, nous n'allons pas en gaspiller une troisième.»

Le match no 7 aura lieu dimanche, à Chicago.

Une série déjà mémorable a connu un autre chapitre inoubliable lors du match no 6, alors que les deux équipes ont échappé l'avance en troisième période avant de voir Kane faire la différence.

Doughty a créé l'égalité 2-2 et a préparé le but de Martinez qui plaçait les Kings en avant et à 12:22 d'une deuxième participation à la finale de la Coupe Stanley en trois ans.

Les Blackhawks avaient pris les devants 2-1 en deuxième période, gracieuseté de Kane et Smith. Les partisans réunis au Staples Center semblaient inquiets jusqu'à ce que Doughty ramène les deux équipes à la case départ à 5:32 du troisième tiers en décochant un tir parfait. Crawford avait la vue voilée sur la séquence.

Doughty a ensuite récupéré une rondelle pendant une supériorité numérique et a remis à Martinez dans l'enclave. Ce dernier a décoché un tir bas qui s'est faufilé à travers la circulation lourde et on croyait les Kings en avance pour de bon.

Les Blackhawks ont toutefois ouvert la machine et les partisans des Kings ont assisté au spectacle Patrick Kane.

Le talentueux ailier y est allé d'une passe du revers parfaite à Keith dans l'enclave sur le but égalisateur. Il est revenu à la charge quelques instants plus tard en se moquant de la couverture défensive de Willie Mitchell et Marian Gaborik afin de battre Quick d'un lancer précis, semant la consternation au Staples Center.

Kane avait récolté un seul point lors des quatre premiers matchs de la série, mais il en compte sept lors des deux dernières parties.

«Nous avons le privilège de côtoyer un joueur de son calibre à tous les jours et de voir ce qu'il peut faire avec une rondelle, a dit Keith au sujet de Kane. Vous savez que dans les moments importants, Toews et lui... Je ne sais pas s'il y a deux autres joueurs que je voudrais à leur place dans mon équipe.»

PLUS:pc