NOUVELLES

Jeune femme lapidée: quatre autres personnes sont arrêtées

30/05/2014 01:29 EDT | Actualisé 30/07/2014 05:12 EDT

ISLAMABAD - Quatre autres personnes ont été arrêtées en lien avec le meurtre d'une jeune femme qui a été battue et lapidée à mort par des membres de sa propre famille, pour avoir décidé de se marier sans leur permission.

La police pakistanaise a indiqué vendredi que quatre hommes ont été épinglés tard jeudi dans leur village du district de Nankana.

Les policiers avaient déjà arrêté le père de la jeune femme de 25 ans, et l'homme a admis sa culpabilité. Ils recherchent maintenant deux de ses frères.

La victime, Farzana Parveen, et son mari ont été attaqués mardi alors qu'ils se rendaient au tribunal. Pendant l'attaque, la jeune femme a été atteinte à la tête par plusieurs briques trouvées sur un chantier de construction voisin.

Les mariages arrangés sont la norme chez les Pakistanais conservateurs. Des centaines de femmes sont tuées chaque année par leur famille ou leur mari, en guise de représailles pour de présumés adultères ou d'autres comportements sexuels interdits. Les lapidations publiques sont toutefois extrêmement rares.

Le mari, Mohammed Iqbal, avait été arrêté après le meurtre de sa première femme en 2009, mais un membre de la famille lui avait accordé son pardon. Une telle pratique est permise par la loi pakistanaise.

Vendredi, M. Iqbal a menacé de s'immoler par le feu là où Mme Parveen a été lapidée s'il n'obtient pas justice pour son meurtre.

PLUS:pc